SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

Design

Les étranges avions-voiliers de Yelken Octuri

« Je préfère dire avions ou bateaux imaginaires ou pour faire rêver »

mercredi 5 mai 2010Christophe Guigueno

Un yacht convertible en hydravion, un avion voilier, une « navette spatiale pour faire l’amour en apesanteur » ou encore un système innovant de propulsion d’avion… Voilà les projets de Yelken Octuri (c’est un pseudo) si fous mais si graphiques. On se met vite à rêver de planer à bord d’une libellule géante.

« Ces projets sont réalisés en parallèle de mon activité principale. Je travaille dans le bureau de design d’un fabricant d’avions basé à Toulouse. J’y exerce une activité de designer cabine : design matériaux & design industriel » explique Yelken Octuri. Mais d’où tire-t-il son inspiration ? Par mail, il répond : « En fait c’est assez simple, je laisse aller mes idées. J’avais fait un projet pour un ami à l’occasion d’un pot départ et comme j’ai eu plein de retours positifs, j’ai donc continué d’autres projets. Faire des avions de science fiction était la définition que j’en donnais, mais j’essaye de montrer des idées originales en évitant le Nième vaisseau bardé de canons ;-). Je préfère dire maintenant avions ou bateaux imaginaires, ou pour faire rêver. C’est aussi pour le plaisir de créer et de la recherche formelle. » Sur son site, il présente ainsi ses idées comme s’il s’agissait de commandes officielles. En voici deux. Pour plus d’info ou pour découvrir le baisodrôme volant, il faudra visiter ses pages

Le concept « Yacht volant »

Ce Yacht à voiles, grâce à quatre mâts mobiles, peut se convertir en avion. Les voiles se rétractent et les 4 mats s’abaissent pour devenir les ailes. En configuration avion, la propulsion est assurée par 4 quatre moteurs. En configuration bateau, la propulsion est assurée par la voilure des 4 mats. La superficie totale de la voilure est de 1302 m2. Chaque mat est orientable individuellement par un système de double vérins, cela permet un positionnement optimal quelle que soit la direction du vent.

Configuration bateau :
- Longueur hors tout : 46,2 mètres
- Largeur : 27 mètres
- Gréement : 4 mats
- Hauteur hors tout : 50,7 mètres
- Hauteur des mats : 40,6 mètres
- Surface des voiles : 1302 m2 (surface voiles + mats)

Le concept « Avion Voilier »

Les ailes sont en position horizontale en configuration avion. Elles se redressent en position verticale pour se transformer en voiles. Les voiles montées sur rotule peuvent adopter différents degrés d’inclinaison pour s’adapter au vent. Les 2 hélices sont directement montées sur la queue de l’avion, la prise d’air du moteur se situe au-dessus du cockpit. La verrière coulissante permet l’ouverture complète du cockpit. De plus les deux panneaux latéraux peuvent basculer en position horizontale, et ainsi se transformer en deux petits pontons. La dérive de l’avion fait office de safran en configuration bateau

Configuration avion :
- Envergure : 37,7 mètres
- Longueur : 15,1 mètres
- Hauteur : 5,90 mètres
- Rayon d’action : 450 Km

Configuration voilier :
- Hauteur : 18,5 mètres
- Hauteur voile : 16,7 mètres
- Surface voilure : 118 m2

- Plus d’infos sur www.octuri.com/fr



A la une