Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Blockhaus Kite Masters

Pas de vent mais de l’ambiance à Guidel-Plage

Rendez-vous en octobre 2010 pour la 4e édition de l’ex Guidel Kite Challenge

mercredi 21 octobre 2009Redaction SSS [Source RP]

Ce week-end avait lieu la troisième édition du Guidel Kite Challenge, rebaptisé Blockhaus Kite Masters, sur le spot de Guidel Plage dans le Morbihan. Malgré un vent plus que capricieux, l’équipe du Guidel Kite Club a su faire rêver, de par sa bonne humeur et sa passion, les athlètes venus de toute la France et même d’Europe.

Samedi 17 Octobre

Dès 7h00 du matin, l’équipe organisatrice est sur le pied de guerre pour les derniers préparatifs de cette nouvelle édition du Blockhaus Kite Masters, afin d’accueillir les compétiteurs et le public dans les meilleures conditions possible.

Le soleil est présent, mais pas le vent, il va donc falloir prévoir des choses à faire. L’équipe Red Bull organise son stand, un joli salon Salon #Salonnautique sur la plage réservé pour le confort des compétiteurs avec transats, parasols et boissons énergisantes, qui « vivifie le corps et l’esprit », à volonté.

Alors que les premiers riders font leur entrée dans l’arène, les équipes sponsors de l’évènement comme Cabrinha et North Kiteboarding gonflent les dernières ailes 2010 et installent leur petit coin de paradis. Allan, l’initiateur au kitesurf Kitesurf #Kitesurf de l’école NKS 56 prépare les ailes pour initier le public au joies du kite alors que sur le podium c’est l’effervescence avec le Dj Manu qui prépare le son et commence à envoyer les premières notes de musique sur un air d’AC/DC, ça... c’est pour le réveil matin.

Pendant ce temps, Eric Ciré expose ses sculptures ainsi que les trophées de la compétition dans le plus pur style Blockhaus. Fred Diaw, de tshOtsh a fini de monter son stand et les premiers badauds admirent sa nouvelle collection « kitesurf Kitesurf #Kitesurf , no matter what ». L’équipe de Street Surfing est également présente sur place et nous font une petite démonstration de leur skate. Enfin, c’est l’équipe Freeboost et Best Kiteboarding qui s’installent sur la plage. Le ton est donné, le week-end peut commencer.

Vers midi, la plage est prête à recevoir les meilleurs riders Français qui commencent à débarquer sur le spot comme Vincent Tiger et son frère Charles, suivit de David Jehanno, Louis Hutter, Nicolas Caillou, les locaux Seb Cou et Julien Kerneur.

Le vent ne montre toujours pas le bout de son nez mais quelques risées apparaissent sur l’eau et Nicolas Caillou est bien décidé à tenter une petite traversée de la Laïta équipé de ses dernières ailes et de son foil Foil #foil (cf photo). C’est parti pour le spectacle. Dix minutes après, un léger vent offshore (de terre) d’une dizaine de nœuds souffle sur le spot de Guidel, c’est ainsi que le boss Cabrinha, Christophe Ballois, s’élance sur l’eau et nous fait une petite démo de ce que l’on peut faire dans très peu de vent avec les dernières ailes de la marque.

Sur la plage, les riders sont conviés à un premier « riders meeting » (Réunion de course). L’organisation Organisation #organisation a décidée de lancer un petit tournoi de volley, histoire Histoire #histoire d’occuper un peu le temps en attendant le vent. Christophe Colussi, dit coco dans le milieu, s’empare du micro, et là c’est le début de la soirée, mais il n’est que 15h00. De sa seule voix il arrive à enflammer la plage, accompagner de Dj Manu et son équipe qui mettent le feu au Blockhaus, l’ambiance est là, les riders s’éclatent.

Alors que tout le monde trouve une occupation, le bar Red Bull sur la plage ne désemplit pas, cela promet une soirée digne d’un Blockhaus Kite Masters. Le vent prend quelques tours, « second rider meeting ». L’organisation Organisation #organisation a décidée d’assurer le spectacle et décide d’envoyer quelques riders sur l’eau histoire Histoire #histoire de montrer au public présent sur le sable de quoi sont capable les kitesurfeurs dans si peu de vent. Louis Hutter, Sylvain Chaillou, Nicolas Caillou, Christophe Ballois et Matthieu Delcourt font le spectacle, aidés par le courant inverse, et arrive à enflammer le public pour une petite Ola.

Sauts grabés (saut avec main sur la planche), petits kiteloops (saut avec rotation de l’aile) et Backmobes (rotation arrière avec passage de barre dans le dos) sont au menu alors qu’en aval de la plage on prépare l’elastic boarding (elastique) pour une petite session du soir.

Pendant ce temps, les initiations kite d’Allan de la NKS 56 ne désemplissent pas. Manu le Dj et Coco continuent à mettre l’ambiance, la Red Bull coule à flot. Un rugby est lancé, histoire de faire souffrir les corps jusqu’au bout.

Le vent se calme, il est temps de plier et se préparer à la soirée qui risque déjà d’être mémorable. 20h00 à l’Optimist, les premiers compétiteurs arrivent sur place. Un petit apéritif est offert par le propriétaire, Antoine, kitesurfeur à ses heures perdues, avec un petit interlude musical réalisé par deux musiciens, pendant que Manu et son équipe de « Day and Night » prépare son matériel. Les têtes se reposent après cette première journée et surtout se préparent à passer une soirée comme seul le Guidel Kite Club peut proposer. Après la musique douce, place à la nuit. Le repas est envoyé et la piste de dance s’ouvre, les premiers invités commencent à bouger leur corps, c’est parti pour une nuit de grande folie. Alors que le bar du restaurant ne désemplit pas et que les serveuses sont débordées, Coco prend le micro et la tombola est engagée.

Un vrai woodstock, tout le monde veut son lot, les partenaires les distribuent dans un public en transe, tout le monde se lâche complètement. Arrive les gros lots avec un street skate offert par l’équipe de Street Surfing. La nuit n’est pas prête de se terminer quand arrive le lot final, une board North Xride proposée par le shop Side Shore de Brest Brest #brest . Elle sera remportée par un local boy du GKC, qui débute en kite et qui en est déjà très content. Le carnage continu jusqu’à pas d’heure sur le son Américain du Dj Manu qui envoie la sauce comme il se doit. Arrive l’heure de la fermeture, vers 5h00 du matin, les derniers allumés quittent la place et partent se coucher avant la dernière journée du Blockhaus Kite Masters.

Dimanche 18 Octobre

La soirée a visiblement été rude pour les têtes, les riders ainsi que l’organisation débarquent sur le spot bien fatigués mais prêt à en remettre une couche toute la journée. Alors que les riders se reposent dans les transats Red Bull et boivent quelques canettes histoire de prendre de l’énergie, le Dj Manu et toute son équipe finissent le montage des platines et renvoient les premières notes de musique, la deuxième journée du Blockhaus Kite Masters de Guidel Plage est annoncée ouverte.

Comme le samedi, le vent est aux abonnés absents mais le soleil brille sur les côtes du Morbihan. L’organisation, aux vues des têtes fatiguées de tout le monde décide d’attendre un peu avant d’envoyer de nouvelles activités.

Les esprits se réveillent, il est maintenant temps de s’organiser un petit foot, alors que certains riders ont décidés de partir faire du Sup (Grande planche avec pagaie) sur des petites vagues. Manu aux platines, qui n’a quasiment pas dormi du week-end est toujours aussi en forme et envoie le son.

On est Dimanche à Guidel, le public arrive en masse sur la plage et découvre les joies du kitesurf, les nouvelles ailes exposées par les fabricants présents sur le spot, la nouvelle collection tshOtsh et les sculptures d’Eric Ciré, un maître en la matière. Coco reprends alors le micro et décide de présenter le milieu du kitesurf au public. Après quelques minutes, c’est au tour du boss du shop Freeboost de faire une petite démonstration de traction, accompagnée de sa fille (2 ans) qui, on vous l’assure, sera une championne. Le public écoute et apprécie.

16h00, fin de journée, le vent n’ayant toujours pas daigné se montrer, la remise des prix est organisée devant l’impressionnant podium musical de l’équipe « Day and Night ». N’ayant pas eu d’épreuve, l’organisation décide d’offrir les trophés à Christophe Ballois de Cabrinha pour sa démonstration du samedi, à Nicolas Caillou de Zeeko pour avoir été à l’eau et avoir fait quelques bords en foil Foil #foil , à Louis Hutter pour avoir replaqué des figures newschool dans 10-12 nœuds de vent. La médaille du Wipeout du week-end revient à Allan de NKS56 pour avoir été le seul à manger le bitume, au cours de ces deux jours, après une petite chute qui lui aura value un passage aux urgences.

L’édition 2009 du Blockhaus Kite Masters aura malheureusement manqué de vent mais n’aura surtout pas manqué de bonne humeur et de grosse soirée. On se retrouvera en Octobre 2010, pour une quatrième édition du Blockhaus Kite Masters qui s’annonce d’ors et déjà plus explosive.

Le classement

- 1- Christophe Ballois
- 2- Nicolas Caillou
- 3- Louis Hutter

- Info Presse Thomas Cornette / www.01kitesurf.com
- Photo www.byadrienfreville.fr



A la une