SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Tours du monde

Deux papys font de la résistance autour du monde

Robin Knox-Johnston et Tony Bullimore, 67 ans chacun et toujours verts

lundi 25 septembre 2006Christophe Guigueno

À soixante-sept ans, on n’a pas l’âge de la retraite ! C’est en tout cas ce que l’on se dit outre-Manche du côté de chez Sir Robin Knox-Johnston et de Tony Bullimore. Ces deux hommes mythiques de l’histoire de la course au large repartent cette année autour du monde, en course et en solitaire !

L’un fut le premier à boucler la première course autour du monde à la voile en solitaire. L’autre a impressionné les frenchies à la barre de son abricot. Le premier à détenu le Trophée Jules Verne. L’autre a participé au Vendée Globe qui s’est terminé pour lui, comme pour Thierry Dubois, dans les bras des sauveteurs australiens. Le premier organise un tour du monde en solitaire en monocoque. Le second est revenu au multicoque et mène désormais l’ancien catamaran du premier. Itinéraires croisés de deux grands sujets de Sa Majesté.

Étonnement d’ailleurs, les deux hommes se sont rarement croisés lors de grandes courses au large. Quand l’un naviguait en monocoque, l’autre préférait le multicoque et vice-versa. Pour autant, les deux hommes ont régaté sur tous types de bateaux avec une préférence pour les monocoques et les catamarans pour Sir Robin et pour les trimarans pour le Bulldog.

Ces deux hommes sont donc nés en 1939 en Grande-Bretagne, RKJ à Londres, Bullimore sans doute à Bristol. Tous deux sont des anciens marins professionnels. RKJ a appartenu à la marine marchande anglaise quand Bullimore a embarqué du côté militaire. Mais s’il faut attendre 1982 pour voir arriver Bullimore sur une course au large à la barre du petit trimaran de Nigel Irens, cela fait déjà 14 ans que Robin Knox-Johnston est entré dans l’histoire. Il fait partie de ces légendaires hommes qui ont relevé le challenge du premier tour du monde à la voile. Et quand le Français Bernard Moitessier poursuit sa route, que son compatriote Donald Crowhurst se suicide, le barreur de Suhaili parvient à boucler son voyage. C’était le 22 avril 1969.

En 1974, RKJ navigue sur le catamaran British Oxygen qui ne laissera pas une trace marquante dans l’histoire de l’architecture navale. Mais trois ans plus tard, en maxi monocoque, RKJ participe à la Withbread. Il fait face à Eric Tabarly (qui aurait 75 ans en 2006) et embarque un autre marin de légende, le Néo-zélandais Peter Blake. En 1982, il tente sa chance sur la Route du Rhum sur le catamaran de 21,30 dessiné par Rod MacAlpine Downie. Seul Eugène Riguidel (66 ans en 2006) barre un multicoque plus grand avec les 27 mètres de William Saurin. Tony Bullimore ne découvrira la Route du Rhum que quatre ans plus tard. Il vient de faire une entrée remarquée sur le circuit français à la barre d’un trimaran de 60 pieds hors du commun. Dessiné par son voisin de Bristol, Nigel Irens, Apricot rivalise avec les engins français beaucoup plus grands et annonce ce que sera la future classe des 60 pieds, et la future limitation à cette taille. Entre temps, les deux hommes ont enfin été concurrents…sur la Round Britain Race, incontournable outre-Manche.

Dans les années 90, leurs trajectoires s’éloignent. Knox-Johnston embarque sur le catamaran géant Enza New Zealand de Peter Blake. C’est l’ancien Formule Tag de Mike Birch dessiné par… Nigel Irens. Ils raflent alors le Trophée Jules Verne au Français Olivier de Kersauson (62 ans en 2006). Bullimore, lui, prépare un 60 pieds open original pour participer au Vendée Globe, le tour du monde en solitaire sans escale. Mais en janvier 2007, il perd sa quille dans le grand Sud et doit attendre cinq jours enfermé dans sa coque que les secours arrivent d’Australie. Trente ans après RKJ, c’est au tour de Bullimore d’entrer dans la légende, par une autre porte.

À l’entrée du troisième millénaire, Bullimore a tourné le dos aux monocoques de 18 mètres pour racheter l’ancien Enza de Blake et Knox-Johnston. Il participe à The Race et à l’Oryx Quest en équipage. RKJ lui arrive sur le circuit 60 pieds en devenant l’organisateur de l’ex Around Alone. Pour la deuxième fois, il organise cette année cette épreuve en solitaire autour du monde mais avec escale. Et pour donner un coup de fouet à la course qui recueille peu d’inscriptions et pour montrer qu’il est encore dans la fleur de l’âge, il a décidé d’y participer. Pour cela, il a racheté l’ancien Fila au Français Antoine Koch. Un bateau âgé et peu confortable mais qui ne fait pas peur à cet homme qui, à 67 ans, va tourner autour du monde en course et en solitaire près de 40 ans après son mythique exploit. Tony Bullimore est lui déjà en mer. Il convoie son catamaran géant vers Hobart d’où il compte s’élancer pour une tentative de record autour du monde à la voile. Le Bulldog veut mettre moins de 70 jours pour boucler les 27 000 milles du parcours et ainsi battre le record détenu par leur jeune compatriote Ellen MacArthur. Quelle santé !


Itinéraires croisés de deux marins

Nom Robin Knox-Johnston Tony Bullimore
Date de naissance 17 mars 1939 à Londres
Lieu de résidence Bristol (GBR)
Surnom Le bulldog
Milles parcourus 300 000
Site officiel www.robinknox-johnston.co.uk www.teambullimore.com
1968 Golden Globe Race : premier à boucler le tour du monde à la voile sur Suhaili
1970 Round Britain Race : 1er sur Ocean Spirit
1974 Round Britain Race : 1er sur le catamaran British Oxygen
1977 Withbread : skipper de Condor avec Peter Blake comme équipier
1978 Round Britain Race : 11e sur le maxi monocoque Great Britain 11
1982 Route du Rhum sur le catamaran Olympus / Sea Falcon Round Britain Race : 1er catégorie 40’ sur IT82
1984 Route de la découverte sur le catamaran British Airways OSTAR : 3e classe 2 sur Apricot
1985 Course de l’Europe : 3e classe 2 sur British Airways Vainqueur Course de l’Europe (Classe 2) et de la Round Britain Race sur Apricot
1986 TwoSar : 4e avec Bernard Gallay sur British Airways Route du Rhum : crash d’Apricot sur les côtes bretonnes
1988 OSTAR : 10e sur Spirit of Apricot
1992-93 Trophée Jules Verne : équipier de Peter Blake sur Enza New Zealand, record en 74 jours 22 heures
1997 Vendée Globe : chavirage et 5 jours passés dans la coque à l’envers à attendre les secours sur Exide Challenge
2000 The Race : Tour du monde en équipage avec l’ancien ENZA
2002 Around Alone : Organise la nouvelle édition du tour du monde en solitaire
2005 Oryx Quest Challenge : 2nd
2006-2007 5 Oceans : Organisateur du tour du monde et participant sur le 60 pieds Grey Power Tentative de record autour du monde en solitaire

Dans la même rubrique

Lorient – Les Bermudes – Lorient : Sur un air de déjà-vu !

Route du Rhum - La Banque Postale : 86 concurrents s’aligneront au départ de Saint Malo

Le premiers des Class 40 inscrits

Giraglia Rolex Cup : Alfa Romeo II premier à Gênes

Route du Rhum : 69 dossiers reçus pour la Route du Rhum 2006

Class 40

A la une