SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Régates du Bois de la Chaise

« Spray », un bateau de Légende dans le port de Noirmoutier

La réplique du voilier Joshua Slocum barrée par Guy Bernardin

mardi 5 août 2003Redaction SSS [Source RP]

Depuis les Régates du Bois de la Chaise 2002, un huîtrier célèbre battant pavillon américain a fait de Noirmoutier son port d’attache, en toute discrétion. Il s’agit de la réplique exacte de « Spray », premier voilier à avoir effectué un tour du monde mené par un marin solitaire, Joshua Slocum.

Guy Bernardin barre la réplique (à droite) du Spray de Slocum (à gauche)

Son propriétaire, tout aussi discret, a tracé un sillage de 350 000 milles autour du monde, dont l’essentiel en course dans les années 80-90 : Marin breton de 57 ans, Guy Bernardin a participé à deux Boc Challenge, au premier Vendée Globe, ainsi qu’à de nombreuses transats avant de s’intéresser au voyage de Joshua Slocum.

En 1998, cent ans exactement après son illustre prédécesseur, il boucle le même parcours sur la réplique de « Spray », accompagné de sa femme et de son fils Briac, alors âgé de onze mois. Dans le livre qu’il consacre à ce voyage, Guy Bernardin souhaite d’ailleurs que Slocum devienne une sorte de modèle pour son fils. « Je crois que le capitaine Slocum pourrait être, pour tout jeune, quel que soit son âge, un modèle de courage, de combativité, de vie et d’espoir. Jusqu’au bout de sa vie, il sera animé par cette grande force que donnent le rêve et l’espérance ».

Affiche des Régates du Bois de la Chaise, montrant trois pionniers des tours du monde à la voile : Spray, Joshua et Kurun

Alors que les Régates du Bois de La Chaise 2003 vont honorer les « tourdumondistes » partis dans le sillage de Slocum (Bernard Moitessier, Jacques-Yves Le Toumelin, Pierre Raffin…), le bateau qui les a tous inspirés mènera la flotte dans la remontée de l’avant-port. Quant à son skipper, il prépare son retour à la course au large dans le prochain Vendée Globe, où il compte s’engager à bord d’un voilier de course ultra-moderne construit en Australie.

Spray of St Briac est la plus fidèle de toutes les répliques de Spray construites à travers le monde. Comme l’original, Spray of St Briac a été construit par un seul homme, avec les mêmes matériaux, en adoptant les mêmes techniques de construction et le même accastillage qu’au début du 18e siècle. Cent ans séparent les photos de l’original et de sa réplique.

Spray a été amarré près de l’atelier de l’association La Chaloupe. Son tableau arrière est reconnaissable entre mille, avec l’inscription du port d’attache de son illustre prédécesseur : Boston.

Depuis son tour du monde en famille à bord de Spray of St Briac, Guy Bernardin recherchait un environnement Environnement à la hauteur du bateau et de son passé prestigieux. Il a désormais trouvé à Noirmoutier un cadre idéal : au cœur d’une ville chargée d’histoire Histoire #histoire , face au Musée Naval, en compagnie d’autres témoins de l’héritage maritime, à proximité de l’association La Chaloupe et de chantiers spécialisés dans la restauration de bateaux en bois.

Information Hervé Nougier / http://www.gbsailing.com


Dans la même rubrique

VOILES DE SAINT-TROPEZ : Un final en apothéose à St Tropez

VOILES DE SAINT-TROPEZ : Petit temps et maxis modernes contre yachts de tradition

VOILES DE SAINT-TROPEZ : Une journée défi ? lente !

VOILES DE SAINT-TROPEZ : La Baie de Saint-Tropez cajole les Tradition


A la une