SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

NATIONAL EQUIPAGES Figaro

Jérémie Beyou remporte la dernière du Figaro-Bénéteau 1

dimanche 20 octobre 2002Redaction SSS [Source RP]

En remportant la sixième et dernière « banane » du National Equipages 2002, Yann Eliès (Groupe Generali Assurances) s’est adjugé l’ultime victoire de course à bord d’un Figaro Bénéteau 1. Belle performance pour celui qui aura remporté trois parcours sur six, sur l’ensemble de cette épreuve. Mais au final, ce sont les hommes de Delta Dore qui remportent la mise et le National Equipages. Une belle fin de saison pour Jérémie Beyou qui, une semaine après avoir été sacré Champion de France Solitaire de Course au Large, confirme qu’il est également intouchable en équipage.

C’est une ambiance mâtinée de décontraction et d’une pointe de nostalgie qui régnait sur les pontons de Port La Vie ce matin, « En route pour la der des ders ! », lâchaient la plupart des équipages en larguant les amarres des Figaro Bénéteau 1. Il faut dire que l’émotion était à la hauteur de l’événement puisque le départ donné à 10 heures par Henry Graveleau, président de la Classe Figaro Bénéteau, était le tout dernier d’une régate à bord du « vieux » monotype Monotype #sportboats .

Fidèle de la série depuis de nombreuses années, Yann Eliès affichait clairement ses objectifs et prenait largement les devants, par un vent de 22 nœuds. Il ne fallait pas plus de 20 minutes au skipper de Groupe Generali Assurances pour avaler la première remontée au près et creuser déjà un écart confortable. Derrière lui pointait un autre ténor de la série, Gildas Morvan (Cercle Vert), épaulé par son équipier de double pour la circonstance, Charles Caudrelier-Bénac. En troisième position, les jeunes loups de Petit Navire Le Bon Goût du Large s’accrochaient fermement. 

Au bout d’un tour, Yann Eliès faisait définitivement le trou, alors que derrière la lutte était belle entre Gildas Morvan, Jérémie Beyou et Armel Le Cléac’h (Elvström). Survolant littéralement les débats, l’équipage costarmoricain s’impose dans cette dernière course, avec à son bord Yann Eliès, Vincent Biarnès, Philippe Legros, Sébastien Thétiot, Jean-Charles Lecuyer, Sébastien Renault. Gildas Morvan et ses hommes remportent la seconde place devant, Jérémie Beyou, Armel Le Cléac’h et Thierry Chabagny.

Au classement général final, Jérémie Beyou est le vainqueur de cette dernière édition du National Equipages sous le règne du Figaro Bénéteau 1, avec deux victoires de courses, une place de second et deux places de troisième. La deuxième marche du podium revient à Yann Eliès et son équipage devant Armel Le Cléac’h et ses hommes d’Elvström.

- Jérémie Beyou (Delta Dore) : « C’est bien, c’est propre ! Ca fait plaisir de gagner celui-là, parce que j’en ai disputé beaucoup et je n’avais jamais gagné. Maintenant c’est fait et bien fait ! On a eu une superbe journée hier, l’équipage a très bien fonctionné à bord. Le premier jour on n’avait pas tous nos repères et après une journée de mise en jambes, on était au point. C’est agréable de naviguer avec des gens qui connaissent bien leur boulot. C’est une belle saison qui finit bien ! ».

- Yann Eliès (Groupe Generali Assurances) : « Le plus important c’était de gagner la dernière course. Non seulement on la gagne, mais en plus avec la manière. Aujourd’hui, il y avait nous et les autres. On gagne la moitié des courses sur l’épreuve, ce qui est vraiment bien. On a un peu de regret sur le résultat final, mais les premiers ont bien navigué, ils ont été plus forts que nous. J’ai navigué avec un équipage génial, on se connaît depuis deux ans, ils sont au top ! ».

- Armel Le Cléac’h (Elvström) : "Notre objectif était de monter sur le podium, on est content de prendre la deuxième place. Il y avait une bonne ambiance au sein de l’équipage, tout le monde s’entend bien. Sur l’eau l’esprit était vraiment bon, ça naviguait bien. C’était sympa de faire cette dernière course sur le bateau en équipage. Maintenant, place au nouveau Figaro Bénéteau ! ».

Information Kaori


Classement général du National Equipages 2002
- Rang Bateau Skipper Pts Ret Pts Tot Course 1 Course 2 Course 3 Course 4 Course 5 Course 6
- 1 DELTA DORE BEYOU Jeremie 10,00 16,00 3,00 6,00 2,00 1,00 1,00 3,00
- 2 GROUPE GENERALI ASSURANCES ELIES Yann 15,00 26,00 1,00 8,00 1,00 11,00 4,00 1,00
- 3 ELVSTROM LECLEACH Armel 16,00 22,00 4,00 1,00 4,00 3,00 6,00 4,00
- 4 THALES ARMOR LUX TABARLY Erwan 21,00 30,00 2,00 5,00 5,00 9,00 3,00 6,00
- 5 TOP’OCEAN PETIT Benoit 22,00 31,00 5,00 4,00 9,00 4,00 2,00 7,00
- 6 CERCLE VERT MORVAN Gildas 29,00 42,00 10,00 2,00 7,00 13,00 8,00 2,00
- 7 PETIT NAVIRE LE BON GOUT DU LARGE CHABAGNY Thierry 32,00 43,00 9,00 3,00 11,00 6,00 9,00 5,00
- 8 NINTENDO JOURDREN Bruno 38,00 48,00 8,00 9,00 6,00 10,00 7,00 8,00
- 9 ESPOIR CREDIT AGRICOLE RIOU Gwenael 41,00 54,00 13,00 7,00 3,00 7,00 13,00 11,00
- 10 QUALEADER GRAVELEAU Vincent 42,00 54,00 6,00 12,00 12,00 2,00 12,00 10,00
- 11 DELTA DORE & PARTENAIRES BOISSIERES Arnaud 46,00 59,00 7,00 13,00 10,00 12,00 5,00 12,00
- 12 FIGOLU DE BRESSY Michel 46,00 59,00 12,00 11,00 8,00 5,00 10,00 13,00
- 13 DCN LIVORY Yannig 50,50 63,50 11,00 10,00 13,00 8,00 11,00 10,50
- 14 LE JOURNAL DU PAYS BASQUE ALFARO Amaiur 73,00 89,50 14,00 14,00 15,50 16,50 15,50 14,00
- 15 CHEYENNE ROLLAND Patrick 79,00 90,00 15,00 15,00 15,00 14,00 15,00 16,00 


A la une