SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Test IMOCA

Le Furtif 60 passe le test de redressement

samedi 5 octobre 2002Redaction SSS [Source RP]

Le monocoque « FURTIF 60 » a effectué avec succès le test de retournement exigé par les règles de jauge des 60 pieds open. Indispensable pour prendre le départ de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum le 9 novembre prochain, ce test a été réalisé vendredi devant le chantier ARTECH de Caen où le prototype a été construit.

Mise à l’envers et autoredressement du Furtif 60 à Caen.
Anim : pipof / Photos : Furtif 60. Note : recharger l’image pour relancer l’animation !

Moment de vérité pour les trois architectes du Furtif 60, Elie Canivenc, Soizic Dubois, et Jean-Baptiste Dejeanty : le bateau qu’ils ont conçu va-t-il réussir à se redresser, sans aide extérieure, à partir d’une position chavirée ?

Les visages sont crispés, les hommes tendus. Ils savent que la manoeuvre est délicate. La grue Mediaco doit faire chavirer le monocoque de 60 pieds, en douceur pour ne pas risquer de l’endommager. Le bateau doit ensuite revenir à sa position initiale par lui-même. A un mois du départ, toute casse pourrait compromettre la participation de son skipper, Elie Canivenc, à la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum .

Chacun des cinq co-équipiers est à son poste, concentré. Jean-Baptiste a revêtu sa combinaison de plongée pour passer les élingues autour du bulbe de la quille, à 4,50m de profondeur. Soizic coordonne l’opération tandis que François Xavier surveille la tension des amarres. Les élingues de la grue se tendent. Le bateau se couche doucement sur son flanc bâbord laissant apparaître ses dessous, avant de se retourner complètement. A l’envers, le bateau est en position d’équilibre, une situation de chavirage dans laquelle personne ne souhaite le revoir.

Elie et Gautier montent alors à bord par la trappe de survie. Les deux hommes doivent redresser le bateau sans aide extérieure. Pour cela, ils disposent uniquement du poids de leur corps ainsi que celui de la quille pivotante. Sans même avoir besoin d’actionner cette dernière, le bateau va se redresser d’un coup sec et rapide. La manoeuvre a réussie. Elie et Gautier ressortent du bateau avec un sourire rayonnant. Sur le quai, Soizic et Jean-Baptiste sautent de joie. Une belle victoire pour ces cinq jeunes marins, à la fois architectes et constructeurs Constructeurs #Constructeurs .

Information : http://www.furtif60.com



A la une