Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

JEUX MONDIAUX DE LA VOILE

Les tacticiens de la voile légère à la fête !

A nouveau du petit temps à Marseille

samedi 6 juillet 2002Information FF Voile

image 300 x 158Photo : G.Martin-Raget
Comme promis, le petit temps était au rendez-vous de cette 4e journée des Jeux Mondiaux de la Voile. Dans ces conditions, bien différentes du vent médium - fort rencontré mardi, les petits gabarits prennent leur revanche, à l’instar de la Thaïlandaise S. Chandler en Laser Radial et où les tacticiens furent très sollicités. Des conditions de plus en plus légères dans lesquelles les Hobie Cat mixte, le deuxième groupe des Lasers et les Formula Windsurfing ne pourront finalement pas prendre de départ

J 22, quillard Féminin

En J22, la mission du Comité de Course était avant toute chose de terminer la rotation débutée ... mardi, ceci pour que chaque équipage courre le même nombre de manches que ses petits camarades. C’est la Néo-zélandaise Karleen Dixon qui termine en tête et remporte sa deuxième victoire... sur trois manches ! Dans l’après midi, une autre manche a été lancée, remportée par Christine Briand. Les deux régatières sont actuellement ex aequo en première place. Les équipages Italiens et Britanniques restent cependant en embuscade, on peut déjà parier que ces quatre équipages feront partie du groupe or pour les finales qui débutent lundi.

- Karleen Dixon - skipper néo zélandaise - 1er ex aequo en J22 : « Notre objectif est de revenir avec le meilleur résultat possible en Nouvelle Zélande, et pourquoi pas avec le titre ! J’étais déjà à Dubaï pour les derniers Jeux Mondiaux en tant que tacticienne, notre résultat n’avait pas été très brillant. Ici, ça se passe plutôt bien puisque nous terminons 1re et 2e sur les deux premières manches. »

- Elodie Bour - équipage Christine Briand - 1er ex aequo en J22 : « Nous avons pris un bon départ, comme tout le monde. Nous allions un peu plus vite que le reste de la flotte et nous sommes passées en tête au milieu du bord. Les vent était très « shifty » (oscillant, ndlr), très dur pour les nerfs, et usant pour Pascale, notre tacticienne. »

Résultat provisoire après 3 manches (18 inscrites)
- 1 FRA 457 BRIAND/ BOUR/DENTRAYGUES/ PROU France 4.00 2 1 1
- 2 NZL 299 DIXON/ ROBERTS/EGNOT/ LIND MIT New_Zealand 4.00 1 2 1
- 3 ITA 787 CONTI/ BORONI/MARENZI/ MAZZOTT Italy 11.00 4 4 3
- ex USA 446 ZILLMAN/ MC DOWELL/WULFF/ HAWK USA 11.00 4 4 3
- 5 GBR 526 ELLIS/ ALLAN/LEASK/ WEBB GBritain 12.00 1 1 OCS

470 Hommes

Ca joue serré sur le rond des 470 ! « On a tous tellement envie d’y aller que ça se bouscule sur les lignes de départ ! » s’exclame Nicolas Charbonnier, l’un des représentants français. De fait, le départ de la première manche a été donné sous règle noire (un départ prématuré entraîne alors une disqualification immédiate), et les trois premiers de la manche - dont les Français Romain et Benjamin Bonneau et les Ukrainiens Eugène Braslavets et Igor Matvienko - ont été ainsi relégués en queue de classement.

Le grand gagnant du jour est donc le duo britannique Nick Rogers / Joe Glanfield, qui avait coupé la ligne en 4e position et se retrouve vainqueur de manche.

La seconde régate du jour fut tout aussi serrée tant d’un point de vue tactique que technique en raison de conditions météo délicates : vent faible et mer formée.

Nick Rogers, barreur de l’un des 470 Britannique, et vainqueur de la première manche du jour : « Il n’y avait que 6 à 8 nouds de vent, oscillant. C’est très serré entre les 5 voire les 10 premiers, nous sommes plutôt content de nos résultats du jour ( 1er et 3e), Au final, nous aimerions finir dans les 5 premiers.

C’est une course très intéressante, pour moi c’est aussi important qu’un Championnat du Monde de 470 - d’ailleurs, c’est un Championnat du Monde ! - même si cela n’entre pas en jeu Jeu #jeu dans notre qualification pour les Jeux Olympiques. »

Classement général provisoire après 4 manches
- 1 ISR 185 YOSEF YOGEV/AMIR SHAHAF Israel 27.00 8 7 2 10
- 2 AUS 84 WILMOT NATHAN/PAGE MALCOM Australia 30.00 1 1 5 23
- 3 ITA 767 ZANDONA GABRIO/TRANI ANDREA Italy 38.00 9 13 7 9
- 4 FRA 817 CHARBONNIER NICOLAS/CHRISTIDIS France 39.00 7 2 18 12
- 5 ISR 184 GAL UDI/KLIGER GIDEON Israel 40.00 2 3 3 32

J 80, Quillard Masculin, groupe Jaune

Au fur et à mesure que les manches s’additionnent en J80, quillard masculin de ces Jeux Mondiaux de la Voile, quelques noms ressortent régulièrement dans le « top five ». Parmi eux, l’équipage Suisse (Monnin, Monnin, Monnin, Heuss) ; les Japonais (Kuramichi, Okamoto, Sasaki, Wad) ; et les Français menés par le tenant du titre François Brénac (Ferran, Rohart, Fouchier). Aujourd’hui pourtant, à la faveur d’une brise peu soutenue et oscillante, les Ukrainiens, menés par Denys Khashchyna remportent la première course du jour. Tandis que la seconde, tout aussi disputée, voit la victoire des Suisses (Monnin)devant les Français (Brénac).

- Denys Khashchyna, barreur du J80 vainqueur de la première manche du jour : « Ca été très dur pour nous, c’était très serré, et en plus le vent était irrégulier en direction donc c’était à celui qui suivait au mieux les oscillations de la brise. Mais on va s’accrocher pour atteindre notre objectif : gagner ! J’aime beaucoup cette compétition, le fait d’avoir des bateaux prêtés, nous permet de naviguer à armes égales, sur des voiliers strictement monotypes, ce que nous ne pourrions pas nous offrir en temps normal. C’est vraiment génial ! »

Le deuxième groupe des J80 (Bleu) est encore en course au moment de publier ce communiqué.

J 80 Jaune manche 3
- 1 UKR 411 KHASHCHYNA/ BABKIN/SHCHERBAKOV Ukraine 1.00
- 2 IRL 585 SIMMS/ COFFEY/MORRISON/ WALSH/ Ireland 2.00
- 3 GBR 550 BROTHERTON/ LEASK/RUSSEL/ NEAR Great_Britain 3.00
- 4 FRA 465 BRENAC/ FERRAN/ROHART/ FOUCHIE France 4.00
- 5 JPN 226 KURAMICHI/ OKAMOTO/SASAKI/ WAD Japan 5.00

J 80 Jaune manche 4
- 1 SUI 389 MONNIN/ MONNIN/MONNIN/ HEUSS/ Switzerland 1.00
- 2 FRA 465 BRENAC/ FERRAN/ROHART/ FOUCHIE France 2.00
- 3 JPN 226 KURAMICHI/ OKAMOTO/SASAKI/ WAD Japan 3.00
- 4 SLO 497 KOSMINA/ GLAVINA/FAFANGEL/ BEL Slovenia 4.00
- 5 SWE 735 BARKELIUS/ RODEBACK/FYLKING/ J Sweden 5.00

Hobie Cat féminin

Le petit temps de la rade de Marseille était avantageux pour les équipages légers, même si en catégorie féminine la plupart des équipages sont obligés de lester leurs catamarans pour arriver au poids limite de 130 kilos, imposé par la classe Hobie Cat 16. La petite houle résiduelle, due au fort Mistral qui a soufflé hier, associée aux 6 à 8 nouds de vent qui soufflaient sur les petits parcours a rendu les régates très techniques. Cinq équipages, un Anglais, les deux Français, un Américain et un Australien se détachent du reste de la flotte.

Marie Duvignac, sélectionnée française en Hobie Cat 16, 1re au classement provisoire : « Nous sommes parties stressées, nous gagnons la première manche d’aujourd’hui et finissons secondes à la deuxième et . Nous sommes encore angoissées ! Ce matin ce sont les conditions météos qui nous mettaient la pression. Dans le petit temps que nous avons rencontré on pouvait facilement prendre la mauvaise option et perdre notre avance. Nous revenons tendues car avec l’avance que nous avons maintenant, toutes nos adversaires directes vont certainement tenter de nous contrôler. Nous avons la pression, mais nous sommes ravies de notre classement. Notre objectif en arrivant sur le championnat était de nous classer dans les cinq premières, maintenant nous avons des espoirs de podium. »

Classement général provisoire Hobie Cat Femme après 4 manches
- 1 FRA 811 DUVIGNAC MARIE/JAPHET CLAIRE France 8.00 4 1 1 2
- 2 FRA 809 DELORY FLORENCE/LE GAC LAURIAN France 17.00 3 3 7 4
- 3 USA 859 KORZENIEWSKI SUSAN/O’ CONNOR S United_States_of_Ame 18.00 9 4 4 1
- 4 GBR 548 FORSHAW ELLEN/DEYES JENNY Great_Britain 26.00 2 DNF 5 3
- 5 GBR 554 MARSHALL KAMI/SCOTT HELEN Great_Britain 27.00 5 2 8 12

Laser Standard, groupe jaune

Comme sur toute la rade Marseillaise, la météo régnant sur la zone de régate des Laser avait de quoi titiller les nerfs des coureurs les plus aguerris. La houle résiduelle du Mistral d’hier, associée à des bouffes de vent distribuées au hasard, compliquant encore le terrain de jeu Jeu #jeu . Dans ces conditions, et avec une flotte très homogène et « hyper » compacte, certains passages de bouées, avec cinq concurrents de front étaient loin d’êtres aisés. Toute erreur était fatale dans une flotte composée des meilleurs coureurs olympiques, où les vitesses sont très voisines.

Félix Pruvot, sélectionné français en Laser : « Après quatre manches, et surtout après ma troisième place d’aujourd’hui, je suis rassuré, je sais qu’il y a moyen d’être devant sans complexe. Mon point fort reste le portant, les stages avec l’équipe de France sont payants. Mon gros souci reste encore les départs. Je sens que je suis en progression mais il y a encore beaucoup de travail à venir. »

Classement de la manche 3 Laser Jaune
- 1 CRO 17 RADELIC LUKA Croatia 1.00
- 2 SWE 926 BIRGMARK DANIEL Sweden 2.00
- 3 FRA 813 PRUVOT FELIX C N FOUESNANT CAP C. 3.00
- 4 GRE 139 CHIMONAS EVAGELOS Greece 4.00
- 5 CHN 511 ZHANG XIONGHUI China 5.00

Classement de la manche 4 Laser Jaune
- 1 SUI 379 BOTTONI CHRISTOPH Switzerland 1.00
- 2 SWE 926 BIRGMARK DANIEL Sweden 2.00
- 3 GRE 140 MANOLAKIS ADONIS Greece 3.00
- 4 GRE 139 CHIMONAS EVAGELOS Greece 4.00
- 5 SEY 557 JULIE ALLAN Seychelles 5.00

Laser Radial, féminin

Ce sont les filles du Laser Radial qui, avec trois manches validées, auront couru le plus de régates aujourd’hui. Les courses qui ont démarré dans du petit temps encore maniable ce matin se sont compliquées au fur et à mesure que la journée avançait. Le vent tombant et le clapot très haut rendant la compétition très technique. Les poids légers se retrouvant donc avantagés, à l’image de la Thaïlandais Siri Chandler. Dans les conditions de la fin d’après-midi elle remporte la dernière manche. Une belle performance pour l’Asiatique, à qui son petit gabarit permet rarement de se mesurer aux championnes européennes ou nord-américaines.

Sophie de Turckheim, sélectionnée française en Laser Radial, 1re au classement général : « Même si je suis en tête, je suis encore loin d’être sereine. D’une part, la Polonaise Katarzyna Szotynska n’est pas très loin de moi, et d’autre part, je n’ai pas réussi à prendre un seul bon départ aujourd’hui. Ce qui est quand même encourageant c’est que je suis rassuré sur mes performances en Laser dans le petit temps, par rapport aux autres concurrentes. Maintenant que je constate que ça marche bien dans le petit temps, je l’avoue, je suis tout de même un peu plus détendue. »

- 1 428 DE TURCKHEIM SOPHIE France 8.00 1 1 1 3 2
- 2 400 SZOTYNSKA KATARZYNA A D P A BELFORT 13.00 2 2 2 2 5
- 3 403 BARBIC GEA Croatia 32.00 3 3 3 9 14
- 4 427 PEELO CIARA Ireland 38.00 8 12 9 6 3
- 5 406 POWRIE MIRANDA New_Zealand 41.00 6 11 15 1 8

Rédaction : Catherine Ecarlat, Philippe Guégan, Matthieu Honoré


Dans la même rubrique

JEUX MONDIAUX DE LA VOILE : Régates de parking pour la deuxième journée des Jeux Mondiaux

JEUX MONDIAUX DE LA VOILE : Conditions de rêve pour les premières manches à Marseille

image 300 x 158J80, Hobby 16 et 470 aux Jeux Mondiaux de la Voile... Photos : G.Martin-Raget

EuroCorsica Race : "Un Tour de Corse par les 2 caps"

EUROCORSICA RACE : Sicouri & Boulogne enlèvent une étape corsée !


A la une