SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Bermuda Race

Boomerang pointé en tête à 461 milles des Bermudes

dimanche 16 juin 2002Hervé Favre

Le départ de la classique Newport-Bermuda a eu lieu vendredi dans des conditions de vent idéales avec un vent de 15-18 nœuds soufflant de l’est, permettant aux bateaux de partir au bon plein sur la ligne de départ. Les maxis sont partis pleine balle à une vitesse Vitesse #speedsailing de 14 nœuds, les bateaux suiveurs ayant de la peine à suivre leur rythme. C’est Pyewacket qui a franchi la ligne en premier, suivi par Morning Glory et Boomerang.

Les suiveurs de la régate pensent qu’il y a de bonnes chances que le record Record #sailingrecord soit battu cette année car les conditions qui prévalent en ce moment ne laissent pas prévoir de « trou de vent » tout au long du parcours. Le vent devrait s’orienter dans un premier temps au nord-est en se renforçant, permettant aux bateaux de filer vent de travers proches de leurs vitesses maximum. Puis les concurrents devraient traverser un frond froid sur le flanc nord du Gulf Stream, en même temps qu’ils pourront bénéficier d’un courant provoqué par un remous chaud d’environ 3 nœuds. On peut donc penser que les maxis vont traverser le Gulf Stream à une allure proche des 20 nœuds sur le fond. Sur la partie finale, le vent devrait virer au sud-ouest, laissant toujours les bateaux filer à une allure débridée leur permettant d’allonger la foulée. Les premiers bateaux sont ainsi attendus dimanche en fin d’après-midi à St-Georges et les rumeurs de ponton parient sur un temps de course proche de 50 heures, soit environ 5 à 7 heures de mieux que le record Record #sailingrecord existant.

Lors de la vacation de samedi matin et alors qu’ils se trouvaient à 461 milles des Bermudes, c’est Boomerang qui était en tête devant Morning Glory, Pyewacket se trouvant légèrement distancé de 8 milles. Le duo de tête a donc parcouri les premiers 176 milles en 18 heures, soit légèrement plus lentement que le temps du record, qui reste cependant largement à portée d’étrave.

Site de la course : http://www.bermudarace.com



A la une