Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Figaro Bénéteau | MonAtoutEnergie.fr

Arthur Hubert : "La Solitaire du Figaro est le point d’orgue de ma saison"

jeudi 14 avril 2022Redaction SSS [Source RP]

Après une première année placée sous le sceau de la découverte sur le très exigeant circuit des Figaro Bénéteau lors de laquelle il a signé une prometteuse troisième place au classement bizuth du championnat de France, Arthur Hubert se prépare à entamer une nouvelle saison sur le support. Toujours épaulé par MonAtoutEnergie.fr, spécialiste de la rénovation énergétique, le Malouin s’alignera aux départs de la Solo Maître CoQ (du 15 au 25 avril), du Trophée Banque Populaire Grand Ouest sur la Route des Iles du Ponant (29 avril -7 mai), de la Solo Guy Cotten (du 2 au 8 août) puis de la fameuse Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire (du 15 août au 11 septembre) avec pour ambitions de progresser et de continuer d’engranger de l’expérience au plus haut-niveau.

Pour sa première année sur le circuit des Figaro Bénéteau en 2021, Arthur Hubert a rapidement montré tout son potentiel, bouclant ainsi la célèbre Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire en 22e position et signant une 4e place au classement bizuth.

« Sportivement, ça s’est plutôt bien passé car j’avais déjà l’expérience du large, mais tout s’est enchaîné un peu vite, d’autant que j’avais tout appris tout seul. Cette année, j’ai intégré la structure d’entraînement de Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. Grand Large. J’attaque donc cette saison plus sereinement dans la mesure où j’ai pu participer à plusieurs stages, dont un off-shore. Cela m’a permis non seulement de pouvoir me comparer aux autres mais aussi gagner en méthode », détaille le skipper de MonAtoutEnergie.fr.

Sous la houlette de Bertrand Pacé, au côté d’un grand nombre de ses concurrents, le Malouin a essentiellement basé son travail hivernal sur les manœuvres, les départs et, bien sûr, la vitesse Vitesse #speedsailing .

« C’est le nerf de la guerre en Figaro. Les speed-tests, tout comme les départs d’ailleurs, ne sont possibles à travailler que lorsque l’on est en groupe. J’ai, par ailleurs, beaucoup peaufiné mes réglages et échangé avec les autres à ce sujet. J’ai aujourd’hui le sentiment d’avoir progressé », a ajouté Arthur.

Un gain de méthode

« Les évènements d’avant saison, c’est-à-dire la Solo Maître CoQ, le Trophée Banque Populaire Grand Ouest sur la Route des Iles du Ponant que je vais disputer en double avec Victor Le Pape, et la Solo Guy Cotten, vont avant tout être des courses de travail. Comme je ne vais pas courir toutes les épreuves du Championnat de France Elite de Course au Large, ce dernier ne représente pas un objectif en tant que tel. La Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire , en revanche, est le point d’orgue de ma saison. Je mets tout en œuvre pour la réussir, mon but étant de faire mieux que l’an dernier, de montrer que je me suis perfectionné, notamment par rapport à mes concurrents directs, comme Pep Costa par exemple, qui étaient aussi des « petits nouveaux », en 2021 », souligne Arthur.

Au-delà du résultat, l’important pour lui sera cependant de finir la course sans regret, avec les sentiments d’avoir fait les bons choix en termes de navigation et d’avoir élevé son niveau de jeu Jeu #jeu .

« J’ai franchi un cap dans ma manière de préparer le bateau et de préparer les courses. J’ai travaillé dur pour naviguer encore plus au contact du groupe, montrer que je progresse et je souhaite continuer à embarquer l’ensemble des membres du réseau MonAtoutEnergie.fr dans cette aventure Aventure  »,

termine Arthur Hubert qui sera à poste aux Sables d’Olonne pour sa première confrontation de la saison à partir de vendredi soir.


- Communiqué Rivacom


A la une