Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Voilier École de Course au Large

Class 30 One Design : 94 500 euros HT la version Club sans voiles • 132 500 euros HT la version One Design

mercredi 27 avril 2022Redaction SSS [Source RP]

Excellente nouvelle pour le bateau imaginé et conçu à l’initiative de l’Union Nationale pour la Course au Large, du RORC en Angleterre et du Storm Trysail Club aux USA pour servir de support à l’initiation comme à la pratique de la course au large, dont la première apparition à flot est prévue pour la fin de l’année. Avec la remise de l’Avant-Projet Définitif par VPLP et Multiplast au terme de neuf mois d’études, de recherche et de développement, les commandes sont maintenant possibles. Dans l’objectif, une participation des premiers monotypes Class 30 One Design™ au Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France 2023.

Fin de la phase d’études détaillées et envoi de bons de commande aux réservataires

C’était bien entendu la partie immergée de l’iceberg, mais son importance est prépondérante pour l’avenir de la classe toute entière « Notre choix a été de prendre un peu plus de temps pour la partie études de manière à pouvoir entamer la construction directement avec la série » explique Yves Ginoux, secrétaire général de l’UNCL, en charge du Projet. Le bateau est maintenant entièrement défini techniquement, commercialement (prix de base de la version Club sans voiles 94 500 euros HT, version One Design sans voiles 132 500 euros HT + options) et le planning de réalisation est validé. Quelques belles nouvelles sont encore apparues : grâce à sa puissance et sa stabilité, les versions Club et One Design sont homologables CE en catégorie A4, une configuration avec 4 équipiers très appréciable dans des épreuves océaniques ou au large comme la Fastnet Race par exemple. Pour la vélocité et le fun, le déplacement réduit de 2 700 kg associé à une surface de spi importante de 105 m2 permettent d’anticiper de belles glissades.

Les 25 réservataires confirmés qui ont assuré leur place dans l’ordre de production vont recevoir début mai une proposition de contrat de vente. Les premiers bateaux seront livrés en fin d’année et le rythme de production sera ensuite d’un bateau par semaine à partir de janvier 2023.

- Pour recevoir plus d’informations sur le bateau et les prix de vente proposés : class30@uncl.com

Un avant programme de régates pour le nouveau monotype Monotype #sportboats

Pour cette année de démarrage, une liste de 13 épreuves sont inscrites au programme en Manche et en Atlantique et 10 épreuves en Méditerranée, entre le 7 avril et la fin octobre, avec des régates pour les Class 30 Club et One Design en monotypie sur les principales courses 2023, dont celle du RORC avec le Fastnet par exemple. Le programme inclus des épreuves en double et/ou en équipage, pouvant comporter une classe réservée au Class 30.

A noter du 14 au 20 juillet le projet de « Démo Class 30 Tour » une course de 5 jours ouverte aux équipages au départ de Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. , ainsi que la « Grande Finale Class 30 » sur 4 jours prévue pour les doubles comme pour les équipages à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. ou à la Trinité.

Le « Class 30 Tour » est d’ores et déjà prévu au programme de 2024.

Ils ont dit :

Géry Trentesaux, président de l’UNCL extrait d’une interview réalisée par Ouest-France (J Guyader) « On a tous bénéficié, je parle des gens de ma génération, d’une formation à partir du Tour de France à la voile, ou de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire . Et il n’y avait pas de meilleure école au monde que ces deux filières. Et ça, aujourd’hui ça manque. Le Figaro est devenu un peu élitiste, et le Tour n’existe plus. Les jeunes ne pratiquent plus le large comme nous, on le pratiquait. J’ai fait des Tour de France, mais aussi les courses du RORC en famille. Et on pense qu’il y a un chaînon manquant entre le day boat (sortie à la journée), comme le J80, et les bateaux de course au large. Dans le temps, il y avait le half-ton, un bateau de 9 m avec cinq équipiers à bord, sur lesquels on faisait des milles et des milles. Ce que l’on veut avec le Classe 30 c’est un bateau qui soit abordable pour les jeunes, mais aussi pour les quadras. »

Yann Penfornis, Multiplast Groupe Carboman« Après 9 mois d’échanges avec l’UNCL et le RORC nos équipes et celles de VPLP viennent de remettre l’Avant-Projet Définitif (APD) pour ce monocoque de 30’. Outre le devis de poids, les études de stabilité, les plans de voilures, structures, pont et appendices, ainsi que les valeurs de rating IRC, ce document intègre les prix de vente des 2 versions (Club et One Design) avec un site de production en Bretagne Sud. Ce dernier point est un motif de satisfaction supplémentaire car, suite aux confirmations de commandes de la part des Clubs et des propriétaire, construire cette série de bateaux à quelques km du site historique de Multiplast et de chez VPLP facilitera la production et la mise au point de ce nouveau monotype Monotype #sportboats . »

Rappel

  • Class 30 Club  : version de base, simplifiée mais performante, pour la formation d’équipiers à la course au large et la régate monotype à un prix d’appel prêt-à-naviguer particulièrement compétitif permettant son acquisition par le plus grand nombre.
  • Class 30 One Design™ : version Club à laquelle sont ajoutés des modules d’équipements (électronique, modules navigation et cuisine, ballasts ...) destinés à étendre le domaine d’utilisation et les performances pour la course au large. La version Class 30 One Design permet de régater en monotype, en duo ou en équipage, et d’être compétitif en IRC.

Points clefs du projet Class 30 One Design™ :

- Un bateau sur lequel il est agréable de naviguer : à la barre ou au rappel, sur une carène qui mouille peu, avec un grand cockpit pour manœuvrer en équipage
- Une conception qui permet de tenir l’objectif de coût : Des formes simples et peu de surface développée Un principe de structure et d’assemblage adapté à une production en série monotype Un plan de pont et de gréement sans superflu
- Une part importante donnée à l’éco-conception, avec une réflexion globale sur la construction mais aussi sur les usages et la manière de naviguer
- Une carène puissante et polyvalente pour un bateau évolutif dans toutes les allures
- Un plan de pont léger, efficace et accessible pour prioriser les réglages dynamiques et l’apprentissage de la navigation en équipage


- Communiqué Maguelonne Turcat / www.uncl.com


A la une