Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Course | Figaro-Bénéteau

Solo Maître CoQ 2022 : 3e victoire consécutive pour Tom Laperche

dimanche 24 avril 2022Redaction SSS [Source RP]

La dernière course de la 19e édition de la Solo Maître CoQ disputée ce dimanche s’annonçait décisive pour le classement général et elle a tenu toutes ses promesses ! Finalement remportée par le Britannique Alan Roberts (Seacat Services) devant Gaston Morvan (Région Bretagne – CMB Espoir) et Tom Laperche (Région Bretagne – CMB Performance, cette ultime manche dotée d’un coefficient de 1,5 a quelque peu chamboulé la donne au classement général de l’épreuve. En terminant 6e de ce côtier de 34 milles, Corentin Horeau (Mutuelle Bleue), qui aura assurément marqué les esprits en remportant la grande course, laisse filer sa place sur le podium au profit d’Alan Roberts qui se hisse ainsi sur la troisième marche derrière Guillaume Pirouelle (Région Normandie) et le redoutable Tom Laperche qui inscrit l’épreuve pour la troisième fois consécutive à son palmarès, rejoignant ainsi Nicolas Lunven dans le cercle très fermé des triples vainqueurs de l’évènement.

Après une grande course de 327 milles puis un parcours de type « banane », les 31 concurrents de la Solo Maître CoQ (Laurent Givry n’a pas pris le départ ce matin) avaient rendez-vous, ce dimanche, pour un côtier de 34 milles entre Les Sables d’Olonne et Brem-sur-Mer. Disputé dans des conditions idéales, avec entre 15 et 18 nœuds de vent, celui-ci a été particulièrement disputé, notamment en tête de flotte où la bagarre a fait rage entre Alan Roberts et Gaston Morvan. « On a pris tous les deux un super départ en bout de ligne et on a bien géré la flotte sur le premier bord de près, ce qui n’a pas été si évident car le vent était assez instable en direction. On savait tous qu’il y avait moyen de perdre rapidement des places mais pour ma part, je savais aussi que je pouvais en gagner une. En ce sens, je suis content parce que j’ai finalement réussi à doubler Gaston sur l’avant dernier bord. Lui a fait le choix de partir sous gennak tandis que de mon côté j’ai opté pour le spi, ce qui m’a permis de faire la différence », a commenté le skipper de Seacat Services qui s’est donc octroyé cette dernière régate avec panache, se hissant du même coup sur la troisième marche du podium de l’épreuve. « Ça fait évidemment très plaisir de terminer la course de cette manière. Lors des deux courses précédentes, j’ai manqué d’un cheveu le Top 3. Sur cette manche, j’ai donc un peu sauvé mon honneur ! (Rires) En tous les cas, ça fait du bien de démarrer la saison de cette manière, surtout quatre semaines après avoir été bien secoué par la Covid-19 », a détaillé Alan qui avait fait le choix de prendre un peu de hauteur cet hiver et de l’éloigner durant cinq mois des plans d’eau. « Cela m’a permis d’arriver avec de la fraîcheur », a assuré le marin, dont le budget reste malheureusement très serré, cette année encore.

Tom Laperche rentre dans les annales de la course

De la fraîcheur, lui n’en manque décidément pas depuis trois ans qu’il est sur le circuit des Figaro Bénéteau. Tom Laperche, qui s’annonçait comme l’homme à battre lors de cette 19e édition, n’a pas manqué le coche. Bien au contraire, même si ses rivaux ne lui ont certainement pas facilité la tâche. « Je visais une troisième victoire cette année et je suis content d’avoir atteint mon objectif. La première, décrochée en 2020, reste à ce jour assurément mon meilleur souvenir de marin car c’était ma première en Figaro, mais celle-ci est aussi très belle car elle a été très disputée. C’est resté extrêmement serré jusqu’au bout. Ce matin en partant sur l’eau, on savait que tout allait dépendre des places des cinq premiers et du nombre du bateaux que les uns et les autres réussiraient à intercaler entre chacun », a détaillé le skipper de Région Bretagne – CMB Performance qui rejoint ainsi Nicolas Lunven (2007, 2010 et 2012) dans le cercle restreint des triples vainqueurs de l’épreuve. « Il semble que je ne fonctionne jamais mieux que sous la pression et le fait est qu’aujourd’hui, il y en avait ! Je ne suis pourtant pas très bien parti mais, par chance pour moi, Guillaume et Corentin non plus. Sur la fin, il a fallu enchaîner les manœuvres et alterner entre le grand spi et le grand gennak. Ça a été bien physique ! », a relaté Tom qui a donc assuré la troisième place dans ce troisième et dernier round, juste devant Guillaume Pirouelle.

De la haute intensité

« Ça a été un match assez dingue, vraiment hyper intense ! J’ai, un temps, été devant Tom mais ce n’est vraiment pas facile de rester devant lui ! », a déclaré le Normand à son arrivée. « On a multiplié les changements de voiles et j’avoue que j’ai fini la course bien cramé. Cramé mais content car ça a vraiment été très intéressant. Si on m’avait dit avant le coup d’envoi de cette Solo Maître CoQ que je terminerais deuxième au classement général, j’aurais signé tout de suite. L’important pour moi était de bien naviguer avant tout. Le résultat est la cerise sur le gâteau. Je sais qu’il me reste du travail à faire d’ici à la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire mais ce que j’ai produit cette semaine me donne évidemment un peu de confiance pour la suite », a terminé Guillaume Pirouelle qui ne pouvait pas espérer meilleure entrée en scène en solitaire sur le circuit des Figaro Bénéteau. Un circuit qui promet bien du spectacle tout au long de la saison compte-tenu de ce que l’on a pu voir cette semaine !

CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE APRES 3 COURSES AVANT JURY

  • 1- Tom Laperche / Région Bretagne CMB Performance 9
  • 2- Guillaume Pirouelle / Région Normandie
  • 3 - Alan Roberts / Seacat Services
  • 4- Corentin Horeau / Mutuelle Bleue
  • 5 - Gaston Morvan / Région Bretagne CMB Espoir

Portfolio



A la une