SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#SailGP

SailGP : Billy Besson et Marie Riou, quadruple champions du monde, à la tête de l’Équipe Française

mardi 23 octobre 2018Redaction SSS [Source RP]

Billy Besson, quadruple champion du monde et représentant de la France aux JO en 2016, sera le barreur de l’Équipe Française de la ligue SailGP, qui débutera en février 2019 à Sydney. L’Équipe Française du SailGP compte deux marins olympiques, Billy Besson et Marie Riou – également quadruple champions du Monde et en lice pour les prochains JO de Tokyo 2020. Marie Riou sera la seule femme navigante de cette nouvelle ligue.

Elle comprend également 3 marins expérimentés qui ont participé aux précédentes America’s Cup America's Cup #AmericasCup  : Matthieu Vandame, Devan Le Bihan, Olivier Herledant, et en équipier de réserve Timothé Lapauw, la « nouvelle garde » qui figure parmi les jeunes marins les plus doués du pays.

Face aux « Frenchies », les 5 autres équipes viennent d’Australie, de Chine, de Grande-Bretagne, du Japon et des États-Unis. Elles s’affronteront à bord de catamarans F50 F50 #F50 #AC50 monotypes sur-vitaminés à aile rigide, capables de franchir la barre des 50 nœuds (100 km/h).

La première saison se conclura par l’étape de Marseille du 20 au 22 septembre 2019. Cette épreuve se clôturera par une troisième journée de compétition : un duel en match racing entre les deux meilleures équipes de la ligue, pour déterminer le champion de la saison SailGP, titre doté d’un prix d’1 million de dollars.

"L’Équipe Française sera certainement un concurrent de taille lors de cette première saison de SailGP et pourrait en surprendre plus d’un !” commente Russell Coutts, CEO de SailGP. "Billy et Marie ont déjà accompli de belles choses ! Avec à leurs côtés le renfort de trois marins talentueux qui ont couru sur l’AC50, ils alignent une équipe solide et expérimentée. Cette première saison s’annonce passionnante, avec le point culminant ici, à Marseille, où le mistral viendra challenger les meilleurs marins du monde en quête du prize money d’1 million de dollars."

" C’est une opportunité exceptionnelle et fascinante pour nous tous, et je suis très fier de faire partie de cette équipe et de la ligue ", explique Billy Besson. Je n’ai jamais navigué sur ce genre de bateau, j’ai beaucoup à apprendre et je compte sur mon équipage qui lui a une grande expérience sur ce support. C’est une chance pour toute la voile française d’avoir une étape en France. A Marseille il y a un plan d’eau et des infrastructures exceptionnelles, et le public pourra suivre les régates à partir d’endroits magnifiques."

" Je suis très fière de faire partie de l’Équipe Française, particulièrement avec Billy comme skipper. Il est extrêmement talentueux et j’ai totalement confiance en lui, " dit Marie Riou. Je suis très honorée d’être la première femme à bord des F50 F50 #F50 #AC50 , et j’espère qu’il y en aura d’autres dans cette ligue très ouverte et en pleine évolution. Je suis avant tout une compétitrice et une navigante, et j’espère avoir l’opportunité de signer de belles performances pour cette équipe et pour notre pays."



A la une