SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#GC32

GC32 Racing Tour 2018 : l’équipe de Franck Cammas aremporté la Villasimius Cup

dimanche 16 septembre 2018Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Même si les vents légers de la dernière journée de la GC32 GC32 #GC32 Villasimius Cup n’ont peut-être pas été les mêmes que ceux des trois derniers jours, les trois courses de ce dimanche ont assuré le suspense avec des changements réguliers de leader et une troisième place incertaine. Dans la baie de Marina di Villasimius, le vent de 5 à 7 noeuds venant de l’Est-Sud-Est avant de virer vers Sud-Sud-Est pour les deux dernières courses, a rendu les choses particulièrement délicates sur la compétition.

NORAUTO powered by Team France, l’équipe de Franck Cammas, a débuté la dernière journée avec une avance de quatre points sur Realteam, mais cet avantage s’est évanoui en terminant sixième de la première course, remportée par ses adversaires Suisses spécialistes de la course sur lac, qui ont su lire les conditions avec une précision surprenante.

NORAUTO a récupéré un point dans la course suivante, terminant deuxième, et laissant ainsi les deux équipes à égalité avant la manche finale. Franck Cammas a expliqué à ce propos : « Nous avons essayé de les pousser au départ. Nous avons fait mieux sur la droite, et c’était une bonne chose car nous étions en avance au premier virement. Realteam est très rapide dans ces conditions, donc c’était bien de rester devant. »

Franck Cammas a fait tout son possible pour garder les traverses de son GC32 GC32 #GC32 pointées en direction des proues Suisses, alors que son équipage était au rappel sous le vent. Il termine en tête, Norauto remportant ici sa troisième victoire sur le circuit GC32 GC32 #GC32 Racing Tour 2018.

« Je suis heureux d’être en tête, mais ce n’est jamais facile. En fait, c’est de plus en plus difficile, comparé à Lagos où nous avions plus de marge », a déclaré Franck Cammas.

NORAUTO remporte également l’ANONIMO Speed Challenge, grâce à sa vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 22,5 nœuds samedi. « Nous avons répété le virage et nous en avons fait un bon dans le vent », a déclaré Franck Cammas. A chaque épreuve, le gagnant du Défi ANONIMO Speed Challenge se voit présenter une montre Anonimo Nautilo édition spéciale GC32 Racing Tour.

Realteam est le Champion en titre du GC32 Racing Tour, mais ici, à Villasimius, Arnaud Psarofaghis, « prêté » par Alinghi, a remplacé le barreur habituel, Jérôme Clerc, qui est en congé de paternité. « Dans la dernière course, nous voulions bien commencer et faire notre propre course. Mais ils sont allés à droite et ont pris la tête du bon côté. » Quant à Realteam, qui préfère soi disant les conditions légères du « Lac de Genève », Arnaud Psarofaghis a réfuté cette théorie : « L’équipe est vraiment polyvalente. Je suis très heureux d’avoir navigué avec eux. »

Le skipper Loic Forestier a ajouté : « C’est bien, car nous avons beaucoup appris et l’équipe a bien fonctionné avec Arnaud. Nous nous sommes livrés une belle bataille avec NORAUTO dans la dernière course, une sorte de match-racing match-racing #MatchRacing ... Nous avons bien commencé la journée en remportant la première manche, la seconde était plus difficile car les conditions étaient plus délicates.

La septième place de Zoulou dans la deuxième course d’aujourd’hui, alors qu’INEOS Team UK et Ben Ainslie remportent la première place, a entraîné la perte de la troisième place au général pour l’équipe d’Erik Maris. Mais ce dernier a réussi à renverser la tendance en remportant l’ultime course. Il termine à un point derrière le GC32 Britannique. « Cela aurait été mieux si nous avions terminé troisième », a déclaré Erik Maris. « Mais nous leur en avons donné pour leur argent. »

D’autre part, Zoulou remporte le trophée Owner-Driver de la GC32 Villasimius Cup, et ce pour la première fois cette année.

Ben Ainslie était plus heureux de la performance d’aujourd’hui, dans ce qui n’est que son deuxième événement sur le GC32 Racing Tour. « Nous sommes revenus aux départs au vent. Nous avons fait de bons départs », a-t-il déclaré. Dans la seconde manche, son GC32 noir a pu descendre jusqu’à la ligne pour trouver la position optimale. « C’est beaucoup plus facile lorsque vous êtes devant dans de l’air frais. Nous avons également pris un bon départ dans la dernière course, mais la gauche n’a pas payé pour nous. Nous avons tenu assez longtemps pour conserver la troisième place. Après une bataille bien intense, c’est bon d’être sur le podium. »

L’une des surprises de la journée est survenue lors de la première course avec Codigo Rojo Racing, l’équipe Argentine de Federico Ferioli, qui a trouvé du vent du coté droit du plan d’eau sur le deuxième bord. Après un virement, ce dernier les a propulsés à la deuxième place derrière Realteam à la marque, place qu’ils ont su conserver jusqu’à l’arrivée de la manche.

Le GC32 Racing Tour 2018 se conclura avec la dernière étape de la saison, la GC32 TPM Med Cup, qui se tiendra à Toulon, dans le Var, du 10 au 14 octobre.

Portfolio



A la une