SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Blog "Pipof à la plage"

Pratiquer le kite après 45 ans : Mes sites et applis météo, mer et webcam favoris et test du capteur Wezr

mercredi 30 mai 2018Christophe Guigueno

Le kitesurf Kitesurf #Kitesurf est un sport qui rend fou. Fou comme la météo qu’il faut surveiller en permanence avant de préparer son matos, le charger et rejoindre son spot favori. Et là… Rien à voir avec les conditions espérées ou attendues ! "Pétole", "trop mou", "pas assez"... et on regarde les foileux tirer des bords pendant qu’on prend son mal en patience... Sport de dingue ! ;-)

L’avantage d’être en 2018 par rapport au début des années 90 (mes années Laser), c’est que la météo, on ne va plus la chercher sur le bulletin Météo France de la capitainerie du coin ou sur le tableau d’affichage de la direction de course. Aujourd’hui, on a tout à portée de main, dans sa main. Les smartphones offrent toutes les informations nécessaires, soit par le navigateur (pour les sites), soit en direct (pour les applications), et tout cela gratos pour la majorité des cas.

Alors voici les sites sur lesquels je navigue et les applications que je regarde en espérant pouvoir aller kiter... près de Lorient. Certaines de ces adresses seront utiles aux Bretons du sud mais si vous ne naviguez pas dans ce coin, vous avez sûrement des équivalents à portée de clics.

Les sites et applications météo

WindMorbihan
- Avis : WindMorbihan est un site de la Compagnies des Ports du Morbihan qui a posé des capteurs à proximité de nombreux sports de la côte du 56. Habitant Fort-Bloqué, je regarde très souvent celui de Kerroc’h. Il indique la direction et la force du vent. Cette dernière est à étalonner en fonction de ses observations et la distance et l’orientation de son spot en fonction du capteur. Pour ma part, je considère que le vent moyen à Kerroc’h est le vent maxi à Fort-Bloqué.
- site : http://www.windmorbihan.com
- Avantages : Courbes en temps réel, webcams
- Défauts : parfois en panne, étalonnage

WindsUp
- Avis : En mode gratuit, WindsUp propose un relevé de données à l’heure h-2. Ce n’est pas forcément très utile mais cela donne une indication sur la qualité de prévisions des autres sites purement météo. Reste que WindsUp a un capteur sur le spot de Fort-Bloqué et propose un modère WRF - 3 jours de prévision sans doute le plus précis de tous les sites testés. Il doit donc tenir compte des effets de côte et en déduire la montée, ou non, du thermique.
- Site : http://www.winds-up.com
- Avantages : Précision des prévisions, hauteur de houle, pluviométrie
- Défauts : temps réel payant

Météoblue
- Avis : J’aime ce site et son application même si la précision est celle d’un site généraliste et donc pas assez fiable pour la pratique du kitesurf Kitesurf #Kitesurf . Il a l’avantage de proposer des images satellite et radar du ciel car on aime naviguer quand il ne pleut pas ! C’est dommage qu’il ne propose pas d’information sur les marées.
- Site : https://www.meteoblue.com
- Application : meteoblue
- Avantages : prévisions à l’heure, radar de pluie, photo satellite
- Défauts : manque les marées, prévisions plus ou moins réalistes

MétéoConsult
- Avis : Le site du groupe Le Figaro devrait être une référence. Mais s’il propose de "comparer les modèles" météo, il reste pas assez précis pour la pratique du kite. C’est donc un bon site généraliste avec des indications claires sur le vent, la mer, le ciel et les marées. Pour celles et ceux qui croient (au ciel), il y a même des prévision sur plus de 15 jours. ;-) Mais on les regarde quand même. Reste que la surveillance de ses prévisions pour le spot de Bois Jolan avant de partir en trip en Guadeloupe m’a permis de prendre la petite aile en plus et d’assurer plus de sorties que si on avait pris que les grandes et compté sur un alizé qui ne s’est jamais présenté.
- Site : http://marine.meteoconsult.fr
- Application : Météo Marine Marine Marine nationale
- Avantages : plusieurs modèles, marées, nuages, pluviométrie, prévisions à long terme
- Défauts : prévisions plus ou moins réalistes

Windfinder
- Avis : Là on descend d’un cran sur la qualité des prévisions par rapport aux deux précédents. Mais Windfinder propose un "superforecast" qu’il est toujours intéressant de regarder. Ses relevés sont effectués dans les terres (l’aéroport de Lann Bihoué) et à 5 km de la mer, le vent est très souvent différent. L’application a l’avantage de permettre de mettre en favori quelques capteurs réels et de vois comment évolue le vent à l’est ou à l’ouest de la zone de navigation. Utile en période de mouvement atmosphérique.
- Site : https://www.windfinder.com
- Application : Windfinder
- Avantages : Capteurs en temps réels à mémoriser sur l’appli
- Défauts : Relevés éloignés du spot, prévisions plus ou moins réalistes

Windguru
- Avis : Je regarde de temps en temps les relevés de la station de Lorient, port de plaisance Plaisance #Plaisance de Kernével. C’est à l’intérieur de la rade mais, comme il est en direct, il apporte des informations intéressantes. Forcément, ce n’est pas le même vent qu’à l’ouest sur la côte mais toute information est bonne à prendre.
- Site : https://www.windguru.cz
- Avantages : Nombreux relevés en temps réel, webcams
- Défauts : prévisions plus ou moins réalistes

Windy
- Avis : On va sur Windy.com (le site) d’abord parce que c’est beau de voir les champs de vent (et de températures ou de pluviométrie) sur toute la planète. Ensuite, cela permet de voir évoluer les phénomènes météo (dépressions, anticyclones, marais barométriques) et de comprendre ce qu’il se passe à l’échelle océanique. C’est quand même plus facile à lire qu’une carte météo marine Marine Marine nationale  ! On va aussi sur l’application parce qu’elle permet de garder en mémoire ses pots favoris et d’accéder aux prévisions de vent sur une carte avec un graphisme du plus bel effet. Elle propose même une aile de kite quand c’est praticable (même de nuit). En mode surf Surf #Surf , on aura la hauteur de marée sur une courbe sinusoïdale du meilleur effet... sauf que l’heure est fausse d’une heure en été.
- Site : https://www.windy.com
- Application : Windy
- Avantages : Visuel du site, visuel de l’appli, marée, pluviométrie
- Défauts : prévisions plus ou moins réalistes, horaire des marées décalé

Weesurf
- Avis : Voici une jolie appli qui présente des prévisions avec la possibilité de zoomer sur une carte type Google Map centrée sur son spot et montrant le vent et la houle. Ce genre d’affichage est intéressant si on a des doutes sur l’orientation du vent quand il est limite offshore (venant de la terre et poussant dangereusement vers le large). Conçue pour les surfers, elle apporte des informations bien utiles à la pratique du kitesurf Kitesurf #Kitesurf comme la hauteur de houle, la couverture nuageuse et la fameuse sinusoïde de marée.
- Application : Weesurf
- Avantages : Prévisions plutôt bonnes, cartographie, marées, pluviométrie
- Défauts : Peu connue mais mérite d’être plus utilisée

Les webcams

Webcam : BreizhPower
- Avis : Le patron du Petit Baigneur, la brasserie de Fort-Bloqué, a posé une webcam pour surveiller le plan d’eau où il pratique le paddle Paddle #standuppaddle #paddleboard (mais pas le kite). Cela tombe bien pour les kiteux du coin car elle est orientée pile poil vers la zone de départ. C’est donc parfait pour vérifier s’il y a du clapot ou du monde qui navigue. Nouveauté 2018, d’autres webcams ont rejoint ce qui devient un réseau breton. Reste qu’il faut 3 clics (ou 4 en cas de pub) pour accéder à la cam de son choix, passer outre le graphisme gris et ne pas oublier qu’il n’y a pas de relevé de vent en direct mais une information récupérée sur un capteur éloignée et donnée en km/h !
- Site : http://breizhpower.bzh/
- Avantages : Vue sur le spot en léger différé
- Défauts : pas de capteur de vent, graphisme sinistre, vents en km/h, coupures rapides pour un retour à l’accueil

Webcam Kerguélen
- Avis : Le spot préféré des foileux a sa webcam située sur le mur sud de la base nautique de Kerguélen à Larmor-Plages. La qualité est plutôt bonne et permet de bien voir si cela navigue, à quelle vitesse Vitesse #speedsailing et sur quels angles. C’est important car ne spot n’est pas praticable par nord-ouest (et bien sur nord comme quasiment partout en Bretagne sud). c’est par contre dommage que la webcam d’une base nautique ne propose pas de relevés de vent en direct.
- Site : https://www.sellor-nautisme.fr/webcam
- Avantages : qualité de la webcam, spot de kitefoil
- Défauts : pas de relevés de vent

Appli pluviométrie

Alerte pluie
- Avis : Que vous soyez tennisman/woman, motard(e), cycliste ou kiteux/kiteuse, vous n’aimez pas trop la pluie. Cette appli présente une prévision redoutable des grains qui passent au-dessus de votre tête. C’est un peu moins bon pour le crachin breton mais c’est une application à ne pas oublier.
- Application : Alerte Pluie
- Avantages : Pour que le ciel ne nous tombe pas sur la tête
- Défauts : faible pluviométrie peu détectée.

Applis de mer et de marée

Y a du surf Surf #Surf
- Avis : Le kite se pratiquant aussi en surfkite et/ou dans les vagues, la hauteur de celles-ci est une information souvent utile. Yadusurf, appli pour surfers apporte une info fiable. Et s’il n’y a pas de vent, et bien on peut s’en servir avant d’aller paddler.
- Application : Yadusurf
- Avantages : hauteur de vagues, ciel, lisibilité
- Défauts : graphisme un peu moche

Marée.info
- Avis : Si votre application favorite ne donne pas les marées, cette appli est un bon complément, surtout grâce à son widget pour iOs qui permet d’avoir l’info d’un glissé de doigt sur son smartphone à pomme.
- Application : marée.info
- Avantages : marées du jour, widget
- Défauts : manque de mise à jour

Juzzy
- Avis : Cette nouvelle appli lancée en 2018 propose une visualisation sur les courants. C’est bien pratique en régate. Moins en kite même si cela permet de s’informer sur ce qui se passe sous l’eau sur son spot favori. Et si on perd sa planche, on saura où elle ira ?
- Application : Juzzy
- Avantages : informations sur les courants, estimation des courants à venir
- Défauts : seulement les courants

Que dit @wezr ? 17 nœuds de nord-ouest. Ça doit kiter !

Une publication partagée par Christophe Guigueno (@chguigueno) le

Test du capteur Wezr

Après le salon Salon #Salonnautique nautique de décembre dernier, l’équipe de Wezr m’a envoyé un de leur capteurs pour le tester. Je l’ai donc baladé à la plage puis fixé son support à ventouse sur une fenêtre orientées au nord-est (comme conseillé sur la notice). J’ai téléchargé l’appli et connecté le tout en Bluetooth. Wezr propose de relever la température et la pression atmosphérique locale pour affiner les prévisions météo. Une idée excellente. Mais est-ce adapté au kitesurf ?

Wezr
- Avis : On lance l’appli et on voit sa position sur une carte avec pour infos la température, la pression et le taux d’hygrométrie. on choisi un spot du bout du doigt et on accède aux prévisions par 10 minutes sur 3 heures et des moyennes horaires ultérieures. Hélas, les prévisions ne sont pas assez pointues pour la pratique du kitesurf pour laquelle 1 ou 2 nœuds font la différence.
- Site : https://www.wezr.com/
- Application : Wezr
- Avantages : Simplicité, corrections locales
- Défauts : prévisions plus ou moins réalistes

Après 6 mois d’usage, je peux dire que je l’ai lancée quasiment tous les jours. L’application est bien faite et on veut toujours savoir quelles sont les données proposées par son capteur. Hélas, en six mois, j’ai rarement vu des prévisions (corrections) conformes à la réalité. Habitant à 500 mètres du spot, je m’attendait à plus de fiabilité.

Le concept n’est pas à remettre en cause. Au contraire, l’idée est géniale et je me demande pourquoi ce système n’équipe pas en série (ou en option) tous les capteurs installés dans les voiliers. Reliés aux anémomètres des bateaux qui naviguent, il bénéficierait d’un maillage exceptionnel pour proposer un correctif en temps réel des prévisions.

Pour le moment, Wezr n’est donc pas utile pour la pratique du kitesurf mais il rendra service à d’autres sportifs comme aux professionnels dont l’activité dépend de la météo.



A la une