SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Imoca #RdR2018

Philippe Barret : "nous avons décidé de relever avec lui le Défi du Vendée Globe [avec Damien Seguin]"

vendredi 15 février 2019Redaction SSS [Source RP]

Le Groupe APICIL qui avait accompagné le skipper handisport Damien Seguin sur la dernière Route du Rhum – Destination Guadeloupe a annoncé ce jour à Lyon qu’il prolongeait son engagement avec le marin jusqu’en 2021. Damien Seguin et le groupe de protection sociale seront donc au départ du prochain Vendée Globe en novembre 2020 et avant, au départ de la Transat Jacques Vabre en 2019 à bord du monocoque de 60’ (18,28 mètres) Groupe APICIL. Bateau avec lequel Damien a obtenu une très belle 6e place sur la dernière Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Le skipper, double champion paralympique, est un sportif engagé et l’association avec le Groupe APICIL lui permet de porter un message fort autour de l’inclusion. La continuité du partenariat qui unit Damien au Groupe APICIL traduit la volonté de l’entreprise lyonnaise d’affirmer sa politique de lutte contre les vulnérabilités et notamment en faveur du handicap. Le Groupe s’engage sur le Vendée Globe avec un projet ambitieux pour lequel il s’est entouré de plusieurs de ses membres et marques : la Mutuelle Intégrance, la Mutuelle MBTP, Intencial, Veralti Courtage et Gresham Banque Privée. Damien Seguin sera le premier skipper handisport à prendre le départ du Vendée Globe, tour du monde sans escale et sans assistance. Un rêve qui devient réalité pour le skipper né sans main gauche.

Philippe Barret, Directeur Général du Groupe APICIL explique les raisons de cet engagement, porteur de sens pour la marque.

Le Groupe APICIL a choisi il y a un an d’investir dans le sponsoring voile en accompagnant le skipper handisport, Damien Seguin sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe en 60’. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de ce choix ?

« Lorsque nous avons rencontré Damien Seguin fin 2017, son projet d’être le premier skipper handisport au départ de la Route du Rhum en monocoque de 60’ (18,28m) nous a tout de suite séduits.

Le Groupe APICIL est engagé depuis de nombreuses années dans l’accompagnement et le soutien des personnes en situation de handicap dans la vie de tous les jours, et notamment à travers le sport.

APICIL a été le pionnier dans ce domaine en créant dès 1995 la Team APICIL : une équipe composée d’athlètes handisportifs de haut niveau. L’idée fondatrice de ce projet est qu’en développant la pratique du sport à tous les niveaux et en la rendant visible, le handicap s’efface au profit de l’exploit sportif.

C’est ainsi que lorsque Damien Seguin nous a proposé d’être partenaire de son défi, nous avons tout de suite décidé de le soutenir. Naviguer dans les mêmes conditions que les autres concurrents valides à bord de ces bateaux extraordinaires taillés pour le Tour du Monde est un superbe exemple d’inclusion réussie. Et puis, c’est un projet extrêmement fédérateur qui nous a permis de réunir clients, collaborateurs de tous nos membres et administrateurs autour d’une même ambition. Ensemble, nous nous engageons dans un défi hors du commun sur une épreuve très médiatisée et qui éveille un fort intérêt du grand public. C’est aussi l’occasion de nous faire connaître et de partager notre politique RSE tournée vers la lutte contre les vulnérabilités. Nous nous retrouvons avec Damien et le Groupe APICIL sur ce combat commun.

Nous devions au départ accompagner Damien uniquement sur la Route du Rhum et puis nous avons finalement décidé d’aller plus loin, de relever avec lui le Défi du Vendée Globe. C’est un fabuleux challenge qui s’offre à nous et surtout une formidable opportunité de porter nos messages. »

Quel bilan tirez-vous de votre participation à la Route du Rhum – Destination Guadeloupe ?

« L’année 2018 fut une année pleine de succès. Pour Damien d’abord ! Il signe une magnifique 6e place sur les 20 IMOCA au départ de la Route Du Rhum, crédibilisant, si ce n’est pas déjà fait, son projet de concourir parmi les valides sur la catégorie reine des monocoques et d’être performant. Pour le Groupe APICIL ensuite car le projet de partenariat a été largement soutenu par les collaborateurs du Groupe. Ils ont pu à plusieurs reprises rencontrer Damien, mais aussi suivre ses exploits sur nos plateformes digitales dédiées, et même encore pour certains d’entre eux le soutenir au départ et à l’arrivée de la Route Du Rhum.

Le projet voile est donc devenu un véritable projet d’entreprise qui nous rassemble autour de valeurs communes, le partage, l’engagement et qui traduit notre combat pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. L’année 2018 a aussi été l’occasion pour le Groupe de valoriser ses membres et ses marques. Avec la Mutuelle Intégrance d’abord, partenaire dès le lancement du projet qui accompagne et soutient les actions des personnes handicapées depuis près de 40 ans. Le club des partenaires s’est élargi depuis à plusieurs membres et marques du Groupe et c’est une dynamique formidable pour nous. »

Vous avez choisi de prolonger votre partenariat avec Damien Seguin jusqu’à la fin du Vendée Globe, qu’attendez-vous de cette participation sur le plan économique et sportif ?

« Notre belle histoire continue donc. Nous apportons notre soutien à Damien jusqu’à 2021 avec comme perspective la participation historique d’un handisportif au Vendée Globe en 2020.

D’ici là le calendrier de courses sera bien chargé avec notamment la Transat Jacques Vabre en octobre et novembre prochain. Cet engagement dans la voile va nous permettre de faire connaître le Groupe APICIL et ses membres sur une échelle nationale.

Nous mesurons, sur le plan sportif, l’exigence d’un tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Le 8 novembre 2020 est bien inscrit dans nos tablettes. D’ici là, nous allons accompagner Damien dans sa préparation. Nous allons l’entourer du mieux possible car ces projets ne peuvent être réussis que s’ils sont pensés et construits en équipe. Ensuite, ce sera à lui d’écrire la plus belle histoire possible autour du monde. Il nous a prouvé sur la Route du Rhum qu’il avait une très grande envie de partager son aventure avec le plus grand nombre. C’est quelque chose d’essentiel pour nous.

Quant à la dimension sportive, Damien a toute notre confiance. Il a déjà écrit parmi les plus belles pages de l’histoire du sport, notamment dans ses défis paralympiques, et nous savons qu’il rêve d’ajouter de belles lignes à son palmarès. »

- Info presse Effets Mer / http://damienseguinledefi.com/



A la une