SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Imoca

Damien Seguin : "je suis le premier skipper atteint d’un handicap à pouvoir concourir en solitaire sur un IMOCA"

mardi 1er mai 2018Redaction SSS [Source RP]

Le monocoque de 60’ qui porte désormais les couleurs du Groupe APICIL et de la Mutuelle Intégrance, membre du Groupe et spécialiste du handicap, a retrouvé son élément lundi. Une mise à l’eau qui intervient après quatre semaines de chantier. Si cette manœuvre impressionnante est si symbolique pour le skipper, c’est qu’il a en tête depuis des mois de participer à sa 3e Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum – Destination Guadeloupe. Alors que la quille de Groupe APICIL s’enfonçait peu à peu dans l’eau, ce qui n’était jusqu’à quelques semaines encore qu’un projet, est devenu un peu plus réalité… « Un vrai rêve de gosse qui se réalise » selon les mots de Damien.

Le marin, tout juste rentré d’Hyères-Les-Palmiers où il a remporté une épreuve du circuit mondial de voile olympique (sa 10e victoire à Hyères, 20e sur une épreuve de la Coupe du Monde !), était à la manœuvre sur la zone technique de Port La Forêt. Entouré de son équipe et de Jean Le Cam qui le conseille sur ce nouveau projet, il a profité de chaque instant malgré la tension liée à la manutention toujours spectaculaire de la mise à l’eau. Les prochaines étapes sont planifiées et réglées comme du papier à musique par le skipper qui ne laisse aucun détail au hasard.

Groupe APICIL (ex-monocoque de 60’ Comme un Seul Homme d’Eric Bellion) a été mâté dans la foulée de la mise à l’eau. Une première navigation test aura lieu dès jeudi en baie de Port La Forêt puis vendredi, Damien prendra la barre de son nouveau monocoque pour rallier Douarnenez où il participera au Grand Prix Guyader. Le 9 mai, c’est en double avec Jean Le Cam qu’il s’alignera au départ de la Bermudes 1000 Race sur le parcours Douarnenez-Cascais. Puis, il s’engagera dans sa première course en solo à bord d’un 60’ sur la Drheamcup – Destination Cotentin (La Trinité sur Mer – Cherbourg), dernier rendez-vous avant la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum – Destination Guadeloupe.

C’est bien la Transat mythique qui est dans la ligne de mire de Damien Seguin. S’il compte déjà deux participations à la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum en Class 40 (voilier de 12 mètres) en 2010 (10e) et 2014 (8e), c’est désormais dans la cour des grands que va jouer Damien avec son 60’ Groupe APICIL.

« Quand j’avais 10 ans, je la voyais arriver en Guadeloupe car j’ai grandi là-bas. J’y ai participé pour la première fois en 2010 puis en 2014 en class 40. Y participer en 2018 dans la catégorie reine en IMOCA Imoca #IMOCA , c’est un vrai rêve de gosse qui se réalise. En même temps, je mesure tout le chemin encore à parcourir pour être prêt début novembre. Le programme sportif va être intense d’ici là. C’est un vrai privilège de naviguer sur ces bateaux ! » explique le nouveau skipper de Groupe APICIL.

Au-delà de la dimension sportive, le projet a une dimension sociétale forte. Damien, né sans main gauche, sera le premier marin en situation de handicap à prendre le départ d’une course en solitaire à bord d’un IMOCA Imoca #IMOCA . Celui qui a toujours prôné la mixité et l’intégration va pouvoir, avec le Groupe APICIL, continuer de porter les valeurs qu’il défend et il va surtout bénéficier, à travers son projet IMOCA, d’une exposition décuplée.

« C’est le début d’une belle aventure Aventure et d’une belle histoire pendant laquelle nous allons promouvoir l’inclusion en unissant nos forces, et montrer au plus grand nombre que chacun peut aller au bout de son rêve. Je n’ai qu’une seule main, je suis le premier skipper atteint d’un handicap à pouvoir concourir en solitaire sur un IMOCA. C’est beaucoup de symbole mais c’est surtout un message fort que l’on va porter ensemble tout au long de l’année avec le Groupe APICIL et la mutuelle Intégrance et en particulier sur La Route du Rhum »

conclut Damien avant de lancer un nouveau regard vers son monocoque rouge.

- Info presse Effets Mer



A la une