Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Equipe de France de voile

Trofeo Princesa Sofia : Victoires pour Théo de Ramecourt (Kitefoil), Fischer & Pequin (49er) et Hélène Noesmoen (IQfoil)

samedi 9 avril 2022Information FF Voile

Rentrée des classes réussie pour les tricolores présents à Palma cette semaine. Sur le plan d’eau espagnol (Majorque) l’Equipe de France a participé à la première régate de la Hempel World Cup Series 2022. Les français ont marqué les esprits avec 6 médailles dont 3 en or pour Théo de Ramecourt en Kitefoil, Hélène Noesmoen en IQfoil et le duo Erwan Fischer / Clément Pequin en 49er. Benoit Gomez et Lauriane Nolot (Kitefoil) remportent l’argent et le duo de 470 Kevin Peponnet et Aloïse Retornaz s’octroie le bronze.

Avec 6 médailles, 3 en or, 2 en argent et une en bronze, la France termine 1re nation de cette étape de coupe du monde. Une régate internationale qui rassemblait l’élite de la voile olympique dans des conditions variées, parfois même difficiles avec beaucoup de houle.

La Sablaise Hélène Noesmoen, championne d’IQfoil (nouvelle planche à voile olympique munie de foil Foil #foil ), a largement dominé ses adversaires en remportant la moitié des courses de la régate. Championne du monde en titre, elle monte sur la première marche du podium de cette Word cup, devant l’espagnole Pilar Lamadrid Trueba et la polonaise Maja Dziarnowska. Chez les hommes, Louis Giard termine 8e.

Hélène Noesmoen, médaille d’Or : « La semaine a été assez riche avec énormément de manches, 19 au total. J’ai fait pas mal de petites erreurs, mais dans l’ensemble c’est vraiment top ! Avec une très bonne première journée, j’ai su garder le maillot jaune toute la semaine. Je sais que je ne suis pas au maximum de mon potentiel, mais c’est la régularité qui a payé. Nous avons encore toutes pas mal de potentiel, notre série est récente et évolue beaucoup ! »

L’une des plus belle surprise de la régate est la superbe performance du duo de 49er composé d’Erwan Fischer et Clément Pequin qui a également remporté la moitié des courses de la semaine. Les Rochelais montent sur la première marche du podium devant les Américains et les Polonais. L’équipage tricolore Lucas Rual et Emile Amoros termine 13e.

Erwan Fischer, médaille d’Or : « Cette semaine s’est déroulée dans la continuité du travail hivernal. Nous sommes arrivés à Palma avec le plein de confiance. La semaine s’est déroulée dans des conditions assez favorables pour nous. Nous avons porté le maillot jaune quasiment tous les jours, c’est une vraie réussite. Maintenant l’objectif est de rester dans les favoris sur les prochains grands rendez-vous internationaux, jusqu’au mondial ! »

Les féminines de 49er FX Lara Granier et Amelie Riou terminent à la 14e place alors que le duo très observé Sarah Steyaert et Charline Picon s’inscrit 26e avec 3 victoires de courses. Les championnes montrent déjà un très grand potentiel lors de cette première régate internationales sur leur nouveau support.

En kitefoil, les tricolores sont également restés aux avant-postes, et sans grande surprise, Théo de Ramecourt remporte l’or, suivi de très près par Benoit Gomez (7 points les séparent). Le britannique Connor Bainbridge complète le podium. Chez les filles, Lauriane Nolot remporte l’argent derrière l’américaine Daniela Moroz. Avec pas moins de 6 victoires de courses cette semaine, la Normande montre qu’on peut compter sur elle. Poéma Newland qui avait remporté la demi-finale, passe à côté de sa course finale et ne terminera que 9e.

Théo de Ramecourt, médaillé d’Or : « C’était cool ! On a eu une magnifique semaine avec des conditions de vent soutenu, c’était hyper technique et donc super intéressant. Je suis très content de gagner cette première régate en m’imposant toute la semaine. C’est vraiment trop cool d’être au top de la flotte et de représenter le drapeau tricolore comme ça. L’ambiance au sein de l’équipe de France est géniale, j’ai vraiment apprécié passer du temps avec les autres séries et profiter du dispositif de récupération mis en place par le staff médical. Vivement qu’on se retrouve tous à Hyères ! »

Superbe entrée en matière également pour le duo, désormais mixte, de 470, Aloïse Retornaz et Kevin Peponnet, qui termine à la 3e place pour leur toute première régate ensemble, derrière les équipages espagnols et italiens.

Aloïse Retornaz, médaille de bronze : « C’était une surprise pour nous de nous jauger par rapport à la concurrence. Nous avons été mis en difficulté dès la première régate dans des conditions qui ne pardonnent pas. Mais nous avons aussi fait de très bonnes courses. Le fonctionnement à bord avec Kevin est top et sommes très contents de la vitesse Vitesse #speedsailing du bateau. Terminer 3e pour une première régate c’est génial, nous sommes dans le match ! »

Déception en revanche pour en ILCA 7 (nouveau nom du Laser). Le champion Jean-Baptiste Bernaz, alors en tête du classement a dû abandonner, affaibli par la grippe. Chez les féminines, il faut souligner la belle performance de la Carnacoise Louise Cervera (ILCA 6) termine au pied du podium.

En Nacra 17, seul le duo composé de Tim Mourniac et Lou Berthomieu a participé à la course finale et termine 8e. Billy Besson et Noa Ancian sont 14e.

Philippe Mourniac, directeur de l’équipe de France : « C’est une rentrée superbe. C’était la première régate internationale depuis très longtemps et les français ont montré qu’ils étaient présents dans toutes les séries. Avec 6 médailles dont 3 en or la France est la première nation ! Gagner une épreuve de coupe du monde c’est incroyable et ils l’ont fait avec la manière. Je veux souligner la très belle performance d’Erwan et Clément qui ont véritablement dominé en 49er. Nous savions qu’ils avaient un très fort potentiel mais il faut dire que leur exploit cette semaine est hors norme. Hélène Noesmoen et Théo de Ramecourt étaient déjà champions du monde en titre. Ils ont confirmé leur leadership et c’est aussi très fort de pouvoir rester au plus haut niveau. L’ensemble des équipages des 10 séries ont particulièrement bien travaillé cet hiver. Ils nous montrent ici que nous avons un très gros potentiel de médailles dans l’ensemble des séries. »

Résultats des principaux français lors du Trofeo Princess Sofia :

IQFoil Femme (nouvelle planche à voile à foil Foil #foil olympique)

  • Hélène NOESMOEN (SN Sablais) 1re
  • Delphine COUSIN (Saint Barth YC) : 14e
  • Lucie BELBEOCH (Stade Français) : abandon

IQFoil Homme (nouvelle planche à voile à foil olympique)

  • Louis GIARD (La Pelle-Marseille) : 8e

470 Mixte (dériveur double femme et homme)

  • Aloïse RETORNAZ (SN Sablais) et Kevin PEPONNET (La Rochelle Nautique) : 3e

49er Femme (dériveur double féminin)

  • Lara GRANIER (SR Antibes) et AMELIE Riou (la pelle) : 14e
  • Sarah STEYAERT (La Rochelle Nautique) et Charline PICON (La Rochelle Nautique) : 26e

49er Homme (dériveur double masculin)

  • Erwan FISCHER (CNBPP) et Clément PEQUIN (La Rochelle Nautique) : 1er
  • Lucas RUAL (APCC) et Emile AMOROS (CN Pornic) : 13e

ILCA 6 Femme (dériveur solitaire féminin – anciennement Laser féminin )

ILCA 7 Homme (dériveur solitaire masculin – anciennement Laser masculin )

  • Jean-Baptiste BERNAZ (CN Sainte-Maxime) : abandon (grippe) alors qu’il était en tête du classement général

Nacra 17 Mixte (mixte catamaran à foil femme et homme)

  • Tim MOURNIAC (ASN Quiberon) et Lou BERTHOMIEU (S N O Nantes) : 8e
  • Billy BESSON (YC La Grande Motte) et Noa ANCIAN (Catamaran C Noumea) : 14e

KiteFoil Femme ( Kiteboard à foil féminin)

  • Lauriane NOLOT (HKA) : 2e
  • Poéma NEWLAND (KSL) : 9e

KiteFoil Homme ( Kiteboard à foil masculin)

  • Théo DE RAMECOURT (CHES Cayteux) : 1
  • Benoît GOMEZ (C V Arcachon) : 2

- Plus d’infos : www.trofeoprincesasofia.org



A la une