Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Course au large | Mini 650

Plastimo Lorient Mini 6.50 : Galley-Aubrun vainqueurs en Proto, Bothorel-Le Gall en Série

dimanche 10 avril 2022Redaction SSS [Source RP]

Carton plein pour les « nez ronds » sur cette première course du circuit Mini en Atlantique. Laure Galley et Rémi Aubrun (DMG Mori Sailing Academy 2 - n°1048) s’imposent en catégorie Proto tandis que Léo Bothorel et Romain Le Gall (Les Optiministes - Secours Populaire 17 - n°987) terminent premiers bateau de série. L’intégralité de la flotte devrait en avoir terminé en fin de matinée.

Les arrivées se sont enchaînées ce dimanche matin, à peine 24 heures 24 heures Record de distance parcourue sur 24 heures après le départ. Les premiers furent Laure Galley et Rémi Aubrun, à bord du plan Raison n°1048 (DMG Mori Sailing Academy 2) qui ont mené la course quasiment de bout en bout. Leader depuis samedi midi, au moment de dépasser la presqu’île de Quiberon, le duo n’a en effet plus lâché la tête de flotte, simplement inquiété durant la nuit puis sur un dernier bord sous spi, lors duquel Pierre Le Roy et Tanguy Leglatin ont fait parler la poudre à bord de TeamWork (n°1019). Mais Laure et Rémi ont tenu bon et s’imposent après 21 heures et 19 minutes de course, cinq petites minutes devant leurs dauphins, qui ne boudent pas leur deuxième place. « On arrive deuxième mais ce n’est pas vraiment révélateur de la course, tout s’est joué à la fin » concède Pierre Le Roy, qui rafle la deuxième place en Proto à Robinson Pozzoli et Luke Berry. Un moindre mal pour l’équipage du n°1026, un plan Finot-Conq tout récemment mis à l’eau. « Ma plus belle réussite, c’est déjà d’avoir pris le départ, après deux ans et demi à construire mon bateau », déclarait son heureux skipper. Un podium 100% étraves rondes et composé, sans grande surprise, de duos « mixtes » entre nouveaux et anciens Ministes

69 au départ, 69 à l’arrivée*

Côté Série, même recette avec Léo Bothorel et Romain Le Gall (Les Optiministes - Secours Populaire 17 - n°987), Victoire Martinet et Félix de Navacelle (Minion - n°1031), Jean Cruse et Brieuc Lebec (Ini Mini Myni Mo - n°910), qui se tiennent en à peine quinze minutes d’écart. Des arrivées groupées qui se sont poursuivies toute la matinée : à 9h30, près de 30 bateaux ont déjà franchi la ligne, sans aucun abandon à déclarer et des conditions fort appréciées. Un beau lancement de saison avant de découvrir, pour certains, la course en solitaire, à l’occasion de la Pornichet Sélect 6.50, le 1er mai.

ILS ONT DIT…

Podium Proto

1048 - Laure Galley : « Ce n’était pas gagné d’avance, mercredi soir on n’était pas mâté, on a eu un peu de chance que le départ soit reporté ! Rester à la côte n’a jamais été une option, on est tout de suite parti au large. On était dans le bon paquet et au fil des empannages, on s’est retrouvé deuxième derrière le 1026. On est parti un peu plus à la côte et quand on a recroisé, on est passé devant et on a réussi à creuser l’écart en passant à l’intérieur dans le chenal de Quiberon. On a pratiquement gardé notre avance jusqu’au Croisic, ensuite ils sont revenus très, très vite, on a eu un peu peur ! Mais on a réussi à repartir devant une fois au près. Avant Belle-Île, on n’était pas super serein dans la pétole, on était chassé, mais finalement ça s’est bien goupillé. Cette nuit ça tournait dans tous les sens, ce n’était vraiment pas facile. Le dernier bord était cool, ça a bien attaqué, le vent est monté progressivement. On était sous spi, on a fait de belles pointes. Pierre Le Roy et Tanguy Leglatin sont bien revenus, ils n’arrivent que 5 minutes derrière alors que cette nuit encore, ils étaient assez loin ! »

1019 - Pierre Le Roy « On a essayé plein de choses, un coup à droite, un coup à gauche, heureusement qu’il y a eu un bord de sanglier à la fin ! Ça a permis de faire le point et de voir ce qu’il y a à améliorer sur le bateau, notamment au niveau des voiles. On arrive deuxième mais ce n’est pas vraiment révélateur de la course, tout s’est joué à la fin, on a pu tartiner comme on voulait avec un bateau qui est prêt et éprouvé. On a un peu profité des petits soucis ou petites réserves du 1026 qui est un bateau neuf. »

1026 - Robinson Pozzoli : « C’était ma toute première course en Mini, j’étais très bien accompagné, c’est important de savoir s’entourer des anciens pour le partage. Je suis content de faire un podium mais la plus belle réussite pour moi c’est déjà d’avoir pris le départ, après deux ans et demi à construire mon bateau. Cette première course permet d’en voir le potentiel, les pistes de travail pour plus tard et on s’est vraiment fait plaisir à la fin. Je sens que lorsque j’aurai vraiment les manettes de ce jouet, je vais pouvoir foncer et aller titiller les premières places. »

Podium Série

987 - Léo Bothorel : « Ça a bien bataillé, on était tout le temps au coude à coude, on a eu des conditions assez variées, c’était vraiment chouette. Une super course pour entamer la saison ! »

1031 - Victoire Martinet : « On avait une super préparation avec un routage qu’on a suivi jusqu’à la fin, j’étais hyper impressionnée par le travail de Félix. Hier c’était magique : descente sous spi, sous le soleil… Et puis on s’est retrouvé dans la pétole pendant la nuit, avant de se faire cueillir par 20-25 noeuds en remontant sur Groix. C’était trop bien et c’est une belle surprise d’être sur le podium, car on voyait plein de bateaux arriver, sans savoir si c’était des Proto ou des bateaux de Série. »

910 - Jean Cruse : « C’était un sprint, c’était génial, on a bien navigué. On a manqué d’un peu de réussite, mais on arrive finalement au cul des deux premiers, avec le soleil. Belles 24 heures 24 heures Record de distance parcourue sur 24 heures , belle course ! »

* Vincent Jordan et Joris Corbin (Yoyo 3 - n°590) ont finalement renoncé à prendre le départ, samedi matin


Voir en ligne : Cartographie



A la une